Réussir son entretien d'embauche

Article par Cyril-Claire COURNOYER , le 29/03/2006 à 17h22 , modifié le 09/11/2006 à 17h25 0 commentaire

L'entreprise dont vous rêvez souhaite vous rencontrer après-demain... Vous savez que c'est la chance de votre vie et vous ne voulez pas la rater. Garlone Courrrier, responsable des ressources humaines dans un groupe international, livre ses conseils pour réussir au mieux votre entretien.

La préparation
Connaître l'entreprise est essentiel, et la personne qui vous fera passer l'entretien saura très vite si vous avez préparé ce dernier ou non. Il est difficile d'appréhender l'exact mode de fonctionnement du poste à pourvoir, mais vous pouvez au moins savoir quelles sont les nouvelles stratégies du groupe ou ses principaux concurrents.

Gardez en tête les raisons pour lesquelles votre expérience ou votre parcours font en sorte que ce poste est fait pour vous.

Préparez également un résumé de votre cursus professionnel, afin de pouvoir en parler de façon concise et organisée.

Les pièges à éviter durant l'entretien
Selon Garlone Courrier, " le manque de respect est rédhibitoire. Parfois, les candidats ne manque pas de respect au recruteur directement, mais aux personnes qui l'entourent, qui semblent " moins importantes. " Or, une entreprise est une équipe, chefs et subalternes doivent être traités de la même façon !"

Ne répondez pas par un simple " oui " ou " non " à votre interlocuteur. En effet, cela donne l'impression que ses questions sont inintéressantes et ne méritent pas d'être développées.

Attention de ne pas envahir l'espace de votre recruteur
Evitez de vous accouder, de vous avachir... si on ne peut pas maîtriser la communication non verbale, on doit toutefois veiller à ne pas être trop intrusif.

Veillez à votre présentation
Cela paraît évident pour beaucoup, mais on ne va pas passer un entretien dans une tenue trop décontractée, même si l'entreprise semble jeune et dynamique.

Attention à vos défauts !
A la fatidique question : " "Quel est votre plus gros défaut ? " évitez de répondre " colérique", " susceptible ", " violent " ou encore " paresseux " ! Un défaut passe toujours mieux si vous l'introduisez par : " Mes amis me disent parfois que ... ", de façon à démontrer que vous connaissez votre petit défaut et que vous comptez bien l'améliorer !


Les attitudes à adopter
Un regard franc
Il est important de toujours regarder en face votre interlocuteur et de ne jamais le fuir du regard. Ce dernier se sentira davantage en confiance avec vous.

Soyez vous-même !
Entre deux expériences similaires, le choix du recruteur penchera vers le candidat qui lui a paru le plus naturel. L'adéquation humaine est aussi importante que l'adéquation professionnelle.

Si vous avez de l'humour, n'hésitez pas à le montrer (sans toutefois en faire à outrance). Car il faut se montrer sous son vrai jour. L'entretien peut alors devenir un vrai échange, une agréable conversation, et laisser un meilleur souvenir à votre interlocuteur.

Après l'entretien
Vous pouvez envoyer le lendemain un courriel de remerciement réitérant votre motivation, et, si vous n'avez pas de nouvelles, rappeler 15 jours plus tard afin de savoir où en est le processus de recrutement.

Mais attention à ne surtout pas harceler de plusieurs messages votre interlocuteur, se montrer motivé est une bonne chose, mais à dose raisonnable !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience