• Bien-être
  • Santé

Vrai-faux sur la pilule

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 22/03/2006 à 12h25 , modifié le 12/02/2008 à 11h07 0 commentaire

Suite aux nombreuses questions reçues sur notre site à propos de la pilule, nous avons demandé au docteur Gérard Salama, gynécologue, de répondre à celles qui vous préoccupent le plus.

Peut-on tomber enceinte immédiatement après l'arrêt de la pilule ?
Traditionnellement non, quand une femme prend la pilule depuis longtemps il faut un certain temps pour que tout se remette en place. A l'inverse chez certaines femmes il se passe ce que l'on pourrait appeler " un effet rebond ", elle tombe enceinte tout de suite.

On entend encore dire qu'il est préférable d'attendre quelques mois après l'arrêt de la pilule pour tomber enceinte ? Qu'en est-il ?
C'est préférable d'attendre la fin du premier cycle. D'un point de vue hormonal, l'ovulation sera de moins bonne qualité et par conséquent il peut y avoir un risque de fausse couche plus important. Mais attention, il n'y a toutefois aucun risque pour le fœtus et la maman si ça arrive.

En cas d'oubli de pilule un soir que doit-on faire ?
Soit vous vous en apercevez rapidement, le lendemain matin, et là vous la prenez tout de suite, soit il s'est passé 24 h et là vous n'en prenez pas deux mais vous continuez votre plaquette tout en sachant qu'il existe un risque de grossesse et de saignements. Le mieux est de vous protéger en cas de rapport jusqu'à la fin de votre plaquette.

Peut-on prendre la pilule quand on allaite ?
Vous ne pouvez pas prendre une pilule normale. Dès votre retour à la maison, le médecin vous prescrira une pilule à base de progestérone, micro-dosée. Elle est efficace à 100 %.

Est-ce dangereux pour le fœtus de tomber enceinte sous pilule ?
Non, il n'y a pas de danger si vous continuez à prendre la pilule pendant un mois tout en étant enceinte sans le savoir. La pilule restant le moyen de contraception le plus sûr, si cela vous arrive c'est qu'il y a obligatoirement un oubli ou un décalage d'au moins 24 h au niveau de la prise.

A découvrir le premier site qui propose un service d'alertes mails et SMS pour ne plus jamais oublier sa pilule. Vous y trouverez également des informations sur ce mode de contraception.

Peut-on encore dire que la pilule fait grossir ?
Avec les pilules minidosées, dans 98 % des cas celles-ci n'entraînent pas de prise de poids, tout au plus un kilo le premier mois, que vous perdez très vite, car c'est en fait un peu de rétention d'eau. Elle peut toutefois faire grossir des femmes qui sont très réactives aux oestrogènes, mais cela reste exceptionnel.

Peut-on prendre la pilule sans discontinu pendant dix ou douze ans ? Ou bien est-il préférable de faire des arrêts de temps en temps ?
Pour les femmes bien réglées et qui souhaitent avoir un enfant, je leur conseillerais d'arrêter un mois tous les deux-trois ans et de la reprendre ensuite. Cela permet juste de remettre le système en route pendant un cycle. Pour celles qui n'ont plus aucun désir de procréation, ce n'est pas nécessaire.

La pilule peut-elle entraîner une baisse de la libido ou de plaisir ?
En effet, certaines femmes se plaignent d'une baisse de leur désir. Parfois cela est dû au changement hormonal engendré par la pilule, mais cela peut être aussi psychologique. Ce n'est toutefois pas une généralité. Aujourd'hui les mini-pilules ont réduit considérablement les éventuels effets secondaires rencontrés dans les générations précédentes.

Pilule et soleil font-ils bon ménage ?
Pas toujours, là encore certaines femmes peuvent voir apparaître ce qu'on appelle " le masque de grossesse ", ce sont des tâches brunes sur le visage. Il est impératif de mettre un écran total, voire de changer de marque de contraceptif.

Saignements intempestifs, arrêt des règles que faut-il dire ?
Lors du premier mois si vous remarquez des petites pertes de sang, ce n'est pas inquiétant. A l'inverse il arrive parfois qu'une femme n'ait pas de règles à la fin de sa plaquette. Ce n'est pas grave, elle reprend sa pilule à la date prévue et en parler à son médecin.

Et que pensez-vous de l'association pilule-tabac ?
Il est évident que fumer et prendre la pilule est totalement déconseillé. Vous devez stopper l'un ou l'autre notamment si vous avez des problèmes circulatoires familiaux ou des migraines. Dans le meilleur des cas fumez le moins possible et prenez toujours des pilules très faiblement dosées.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience