• Bien-être
  • Santé

Véronique Genest : "mon combat contre les kilos !"

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 01/04/2008 à 11h17 , modifié le 19/08/2008 à 18h54 13 commentaires

C'est avec naturel, humour et franchise que Véronique Genest, le célèbre commissaire Julie Lescaut sur TF1, raconte dans un livre intitulé " 46/38 Guerre et poids ", le combat qu'elle mène depuis des années contre ses kilos en trop et sa décision de partir en cure à Brides-les-Bains.

Arrêter de faire n'importe quoi !
Dès le début de son livre, Véronique Genest n'y va pas par quatre chemins : elle avoue 18 kilos de trop sur la balance, qui va même jusqu'à atteindre un chiffre inavouable. Il y a dix mois, elle décide d'entreprendre une cure, encouragée par son mari. Aujourd'hui, elle peut annoncer avec enthousiasme qu'elle a réussi à perdre 10 kilos. Bien évidemment, entre les deux le chemin n'a pas été facile. Elle le raconte dans son livre « 46/38 Guerre et poids ». « Je n'ai jamais eu de difficultés à avouer mes faiblesses et mes défauts", précise immédiatement l'actrice. "J'ai toujours été ronde et j'ai très vite connu un problème avec la nourriture. Les régimes, quels qu'ils soient, n'ont plus de secret pour moi. Hélas, ils n'ont fait qu'accentuer ma prise de poids. Sans compter que tout s'est aggravé quand j'ai arrêté de fumer."
Avec tous ces kilos en trop, Véronique arrive à un point de non retour, refusant même de sortir de chez  elle. "J'ai compris que j'étais à un moment de ma vie où il était temps, qu'enfin, je prenne en compte tout ce qu'on essayait de m'apprendre depuis des années : manger raisonnablement, sainement, avec plaisir et surtout bouger. " L'actrice précise que ses kilos en trop n'étaient pas seulement dus à un problème d'alimentation : elle mangeait pour calmer ses angoisses. "De toute façon, que je sois gaie ou triste, je mangeais ! Il devenait donc impératif que j'arrête de faire n'importe quoi.»

La cure, un déclic
Une cure à Brides-les-Bains lui fait prendre conscience de tout cela, et lui apprend aussi qu'il est inutile de se brimer et de s'affamer, pour finir inéluctablement par reprendre deux fois plus de poids et sombrer dans la culpabilité. « Durant cette cure, j'ai  appris à m'accepter comme je suis, à ne pas vouloir être ce que je ne serai jamais." Elle a décidé également de ne pas rentrer dans cette espèce de fatalité où l'on se dit, "je prends du poids, c'est normal, je vieillis, mon corps change. "
Aujourd'hui, Véronique Genest se nourrit de façon plus équilibrée et surtout régulièrement. Elle a, par conséquent, moins faim à n'importe quel moment de la journée. « C'est un apprentissage qu'il faut appliquer au quotidien. Et puis, on se sent tellement mieux très rapidement, que ces nouvelles habitudes alimentaires deviennent un automatisme. Quand je sors de table, c'est franchement plus agréable de ne plus me sentir lourde et ballonnée.»
Certes, l'actrice est consciente qu'elle a encore du chemin à faire, elle Livre Véronique Genestsouhaiterait perdre quelques kilos supplémentaires, mais elle sait que son organisme est en train de se réguler et que cela se fera plus doucement. « Ce qui est sûr, c'est qu'aujourd'hui je ne culpabilise plus si je fais un écart, je sais comment le rattraper. Je reste gourmande et continue de manger avec plaisir, mais en plus petites quantités. »
 
Ce livre, rédigé sous forme de conversation, est à l'image de son auteur, naturel et plein d'humour.  A travers le récit de ses journées, ponctuées d'anecdotes sur sa vie et son métier, elle donne une foule de petits conseils pratiques et des recettes simples à réaliser. Un ouvrage à consommer sans modération !

"46/38 Guerre et poids"
Véronique Genest
Editions Michel Lafon - 17,95 €
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Evelyne, le 18/02/2009 à 14h54 : Coté "regimes" je les ai tous testé ! ce bouquin est vraiment génial, il nous fait prendre conscience que ce n'est pas un "régime" mais une alimentation équilibrée ( il faut bien faire la différence !...).Il faut réapprendre a manger.Ma fille était a la limite de l'obésité, ca fait maintenant 6 semaine qu'elle suis la meme alimentation que sur le bouquin et elle a perdu 8.100 kg. Elle a moins d'appétit et voir la balance pencher du bon coté la motive de jour en jour. Je consille vraiment ce livre, en plus il y a plein d'astuce et de recettes sympa.
  • Sophie, le 11/01/2009 à 13h31 : C'est très pour elle bien qu'elle est perdu ses 10 kilos en trop moi aussi j'aimerais bien les perdre mais il faut avoir les motenus pour partir en cure.....!
  • Panariello, le 09/01/2009 à 21h20 : Bonjour,j'ai 15 kg a perdre et n'y arrive pas ,je voudrais de l'etre ,car ce surpoids me met mal a laise dans ma peau ,merci de m'aider
  • Thomas, le 09/01/2009 à 16h59 : Encore une people qui écrit ses petits problèmes mais nous en avons tous alors elle c'est le poids, l'autre j'étais dans le coma, l'autre je viens de la dass, ma mère est morte de violence conjugale, on ma trahi je suis ruinée, ET quand les photographes comme Alfasi, leur tire le portrait ils se plaingnent, pleurent à l'agression, font des procés, En fait il n'y a qu'eux qui doivent parler d'eux (nombrilisme)Concernant V. Genest elle est grosse, elle écrit un livre. Quand J. Balasko, M. James, L. Boccolini, ... vont en écrire un. Bref je ne voit pas en quoi son livre est fait si ce n'est que pour elle, Véronique, alias Narcisse
  • Nadine, le 14/10/2008 à 14h46 : J'ai trouvé ce livre super, j'ai également perdu 22 kg et peut importe l'âge, c'est la volonté qui compte. Bon courage à ceux et celles qui commencent un régime, s'ils le veulent vraiment, ils y arriveront.

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience