• Bien-être
  • Santé

Une maladie de la rétine guérie grâce à la recherche

Article par , le 15/04/2009 à 09h42 , modifié le 16/04/2009 à 15h22 2 commentaires

La rétinopathie auto-immune, une maladie rare de la rétine et difficile à diagnostiquer, peut enfin être traitée, grâce aux analyses de chercheurs américains.

Les études de chercheurs d'une université du Michigan aux Etats-Unis ont permis récemment de trouver un remède aux troubles de la vision de malades atteints de rétinopathie auto-immune. Cette maladie rare de la rétine, n'est pas aisée à déceler et fait perdre la vue aux personnes qu'elle touche.

Mais une expérience sur des patients a fonctionné : leur vision s'est améliorée lorsqu'ils ont pris un médicament qui supprime leur défenses immunitaires, un immunosuppresseur. Sur 30 malades souffrant de rétinopathie auto-immune, 21 ont ressenti des améliorations après la prise de ce médicament (appelée une thérapie d'immunosuppression).

Les critères d'amélioration de la vision étaient précis : la capacité à lire deux lignes de texte à la suite, ou encore le gain d'au moins 25 % de la vision. Les résultats de ces recherches proviennent de la plus grande étude sur le sujet jamais réalisée, et sont publiés dans le numéro d'avril de la revue spécialisée Archives of ophtalmology.

Suite à ces observations remarquables, les chercheurs souhaitent déceler les marqueurs biologiques qui permettent d'identifier les patients pouvant bénéficier du traitement. "Ces résultats vont à l'encontre des croyances habituelles, à savoir que la rétinopathie auto-immune est impossible à soigner", souligne John Heckenlively, expert international des dystrophies rétiniennes.

"Il n'est pas facile d'identifier les patients souffrant de rétinopathie auto-immune, car les symptômes sont similaires à d'autres maladies de dégénération de la rétine", explique John Heckenlively. Cet expert veut préciser que la confusion se fait souvent entre les patients atteints de rétinopathie auto-immune et ceux qui souffrent de pigmentation de la rétine, une autre maladie qui rend aveugle.

Comme nous l'avons dit précédemment, la rétinopathie auto-immune est difficile à diagnostiquer. Pour ce faire, les tests sanguins ne suffisent pas à la déceler chez un patient, tout comme le fait qu'un autre membre de la famille soit atteint de troubles auto-immunes. Il faut observer méticuleusement l'ensemble des symptômes afin de pouvoir affirmer si c'est bien cette maladie qui est en cause.

Mais l'espoir est là, puisque suite au succès de la thérapie d'immunosuppression, les chercheurs pensent déjà à continuer leurs analyses pour évaluer la dose précise de traitement à inoculer aux malades pour traiter la rétinopathie auto-immune.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Patrice69, le 01/06/2009 à 11h49 : Quelqu'un sait-il si on peut se procurer ce médicament en pharmacie? Cela fait presque plus de 5 ans que je souffre de cette maladie, avec ces divers maux : Fatigue, douleurs articulaires, si quelqu'un a des informations ou des conseils, ils sont les bienvenus. Merci d'avance.
  • Bibiche69, le 31/05/2009 à 12h18 : Comment peut on se procurer en France ce médicament, est il dispo en pharmacie? quelqu'un at il déja subi ce traitement? et savoir si les résultats sont efficaces, merci pour vos réponses...

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience