En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Tout sur la DMLA : les traitements possibles

Article par Murielle GIORDAN , le 28/10/2009 à 22h10 , modifié le 29/10/2009 à 09h59 0 commentaire

A ce jour, il n'existe aucun traitement curatif de la DMLA atrophique (DMLA de forme sèche). En revanche, il en existe pour la DMLA de forme humide (exsudative).

Surveiller la DMLA de forme sèche

Aucun traitement curatif de la DMLA de forme sèche n'existe. La meilleure façon de ralentir l'évolution de la maladie est de la surveiller. Votre ophtalmologiste peut vous proposer des visites régulières en fonction de votre prédisposition à la maladie ou de son avancée. La grille d'Amsler (que l'on peut se procurer facilement sur Internet ou sur des brochures dédiées à la maladie) permet de surveiller votre vision centrale à domicile et d'alerter à temps votre spécialiste si une vision anormale est détectée. La prise de compléments alimentaires, de suppléments de vitamines peut contribuer à retarder le développement de l'affection. Des études ont montré que la prise de certaines vitamines oculaires retardait son évolution et favorisait la préservation de la vision.

Traiter la DMLA de forme humide

Le traitement le plus connu consistait à détruire les vaisseaux anormaux formés sous la rétine à l'aide du laser. Une technique qui a ses limites car elle n'est rendue possible seulement si les néovaisseaux n'ont pas touché le centre de la vision. Autre technique qui a fait ses preuves : la photothérapie dynamique, qui s'attaque aux vaisseaux et préserve la rétine, et les injections de corticoïdes (comme Kenacort) directement dans l'œil pour faire régresser ces vaisseaux.

Les traitements anti néo vaisseaux, une grande avancée

Depuis environ 4 ans, les spécialistes parlent de traitements anti-angionéniques (dits aussi anti néovaisseaux) qui représentent une avancée remarquable dans le traitement de la DMLA exsudative (forme humide). Il s'agit de fragments d'anticorps dirigés contre les néovaisseaux et injectés directement dans l'œil. La chirurgie n'est proposée qu'en cas de complications.

La rééducation

Perdre partiellement ou totalement la vue change complètement les habitudes. Certains sens sont développés (comme l'odorat ou l'ouïe) et les personnes atteintes de DMLA doivent pouvoir se servir de la vision périphérique restante pour entreprendre au mieux les tâches de la vie quotidienne. Une rééducation visuelle permet aux personnes atteintes de garder leur autonomie et d'entreprendre plusieurs activités. Elle peut se faire dans des centres spécialisés, chez un orthoptiste ou à domicile avec un professionnel. Il faut savoir que la DMLA ne touche pas seulement la vue mais aussi le moral.

La dimension psychologique est très importante, comme chez toute personne atteinte d'une maladie. La relation entre le professionnel de santé, l'opticien et le patient doit être privilégiée et de confiance. La durée de la rééducation dépend des besoins du patient et, bien-sûr, de sa motivation.

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »

    DERNIÈRES NEWS

    Le Top 10
    1. 4.
      Soin visage : les 25 produits coups de ...
    2. 5.
      Look (beauté) du jour : Renée ...
    3. 6.
      Les stars et la chirurgie esthétique : ...
    4. 7.
      Cheveux : 30 coupes courtes tendance à ...
    5. 8.
      Lisseur, boucleur... 12 nouveaux ...
    6. 9.
      SOS beauté de star : Rose McGowan et sa ...
    7. 10.
      Epilation : 4 conseils pour ralentir la ...

    Beauté de Stars

    Plus de beauté de stars»
    Zoom sur

    Jouez & gagnez !

    QuickLinks Beauté
    logAudience