• Bien-être
  • Santé

Tout savoir sur la sclérose en plaques

Article par , le 29/11/2009 à 16h47 1 commentaire

Chaque année en France, 50 000 personnes sont touchées par cette maladie qui entraîne à terme des lésions irréversibles du système nerveux. Aujourd'hui, la recherche médicale promet une meilleure prise en charge.

La sclérose en plaques est une maladie neurologique auto immune du système nerveux central. Dans le cas de sclérose en plaques, la myéline, la gaine qui entoure et protège les neurones se détériore progressivement. Or, cette gaine favorise la transmission nerveuse et joue le rôle de transmetteur des informations du cerveau vers le reste du corps. Quand elle est endommagée, la gaine ralentit, voire bloque la transmission de ces informations, ce qui provoque des désagréments... On parle alors de plaques de démyélinisation.


Quels symptomes ?

Les symptômes de la maladie se manifestent progressivement. Des troubles de la motricité, une gêne musculaire localisée, entraînant une faiblesse à effectuer certains gestes, des tremblements, des difficultés à contrôler certains mouvements peuvent être des signes alarmants.
La maladie se caractérise par une diminution de la sensibilité. Par exemple, des fourmillements, une sensation d'engourdissement au niveau des membres, des douleurs vives et rapides, une impression de choc électrique, des spasmes, une grande fatigue... L'acuité visuelle diminue progressivement, cela s'accompagne de douleurs oculaires. D'autres désagréments sont observés : incontinence, troubles de l'équilibre et de la coordination des gestes...


Évolution de la maladie


La sclérose en plaques apparaît par poussées, de façon cyclique, avec des périodes de rémission. La plaque cicatrise et une remyélinisation partielle se produit au début de la maladie. Au fil de l'évolution de la maladie, la cicatrisation devient plus difficile et les lésions deviennent irréversibles.
Les malades doivent éviter les chocs émotionnels qui peuvent réveiller une poussée de la sclérose en plaques. Dans d'autres cas, la maladie peut évoluer lentement sans rémission. Dans les deux cas, la sclérose en plaques altère lourdement la qualité de vie des malades.L'origine de cette maladie reste inconnue. On ignore si les facteurs génétiques, climatiques ou environnementaux jouent un rôle dans son apparition.


Quelles sont les personnes les plus touchées ?


La sclérose en plaques touche les adultes entre 20 et 40 ans. Les femmes sont deux fois plus nombreuses à être touchées par la maladie. 20 % des personnes atteintes par la maladie ont un parent qui en souffre aussi.
L'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) permet un diagnostic imparable et précoce de la maladie. Les lésions neurologiques sont bien visibles et, plus tôt la maladie sera prise en charge, plus l'organisme sera sensible aux traitements immuno-modulateurs et seront plus efficaces pendant la phase inflammatoire de la maladie.
Dans la phase critique de la maladie, le traitement s'appuie aussi sur des corticoïdes.
Aujourd'hui, les progrès de la recherche médicale peuvent faire espérer aux malades de nouveaux traitements. Une greffe des cellules souches de la moelle osseuse peut inverser l'évolution de la maladie. Cette greffe ne peut être efficace qu'au premier stade de la maladie, avant que les lésions ne deviennent définitives. En prélevant des cellules de la moelle osseuse des malades et en les transplantant, le but des chercheurs est de reprogrammer le système immunitaire afin que ces nouvelles cellules ne se retournent contre le système nerveux.
Un soutien et un suivi psychologique sont souvent nécessaires lors de la première phase de la maladie. Le suivi par un neurologue est indispensable, il va vous accompagner tout au long de votre maladie et vous suggérer une approche pluri disciplinaire de votre traitement (kinésithérapie, psychothérapie...)

Notre conseil
Pour mieux vivre la maladie, il existe des associations notamment l'APF, association des paralysés de France avec des réseaux de SEP (Sclérose en Plaques), pour aider les malades à mieux vivre leur maladie et à les informer sur les dernières avancées.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Michel BLIAUT, le 29/11/2009 à 17h24 : Ne cédez donc pas au sensationnalisme: Il y a environ 80000 personnes atteintes en France, certes, mais fort heureusement ce n'est pas 50.000 personnes qui sont diagnostiquées chaque année, mais vingt fois moins. Michel Bliaut, Président de l'Association Française des Sclérosés en Plaques

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience