Tout savoir sur la réflexologie

Article par Virginie Gonçalves , le 19/11/2010 à 18h13 , modifié le 19/11/2010 à 18h16 0 commentaire

De plus en plus proposée dans les spas, dans un but de bien-être, la vraie réflexologie plantaire ne peut être pratiquée que par un spécialiste.

Marion Choffée, certifiée en réflexologie plantaire, répond à nos questions sur cette branche de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Qu'est-ce que la réflexologie ?
Il y a plusieurs réflexologies. La réflexologie plantaire est une méthode manuelle qui repose sur le principe de projection sur les pieds des différentes parties du corps, appelées zones réflexes. Elles sont stimulées manuellement par des pressions rythmées pour localiser les tensions et rétablir l'équilibre énergétique dans les parties du corps correspondantes. En résumé, on fait de petits massages sur des zones du pied qui représentent des régions qu'on veut atteindre dans le corps. Le pied est en fait une miniature du corps et chaque partie du corps correspond à une zone dans le pied.

Ca vient d'où ?
La réflexologie naît en Chine et au Japon il y a environ 4 000 ans. Il y en a des traces aussi en Egypte Ancienne. Il y a 2 500 ans environ, les Egyptiens pratiquaient le massage du pied. 500 ans après JC, on la retrouve en Asie. C'est de cette époque que date la plus ancienne cartographie connue appelée « pieds de Bouddha » ou « pieds de Vishnou » car la réflexologie s'est répandue grâce au bouddhisme. On y voit que telle zone c'est le pied, telle zone le foie, etc. La réflexologie a été introduite en Occident par une kinésithérapeute américaine, Eunice Ingham. Elle a mis au point une nouvelle cartographie, très différente de l'ancienne, et c'est celle-ci qui est aujourd'hui utilisée.

Ca soigne quoi ?
Toutes les méthodes sont holistiques. On soigne le symptôme en prenant en compte la globalité de la personne. On recherche ce qui est derrière le symptôme. On peut l'utiliser pour le traitement de troubles chroniques : troubles psychosomatiques, insomnies, troubles digestifs. Elle peut également servir en technique d'appoint pour soulager une douleur. Elle soulage et permet d'améliorer le terrain dans beaucoup de pathologies : migraines chroniques, douleurs menstruelles, crampes, tendinites, lumbago... Mais comme toute médecine naturelle, elle ne guérit pas les maladies graves. Aujourd'hui, beaucoup de gens l'utilisent dans un but de bien-être et de détente.

C'est pour qui ?
Pour tout le monde. Cela soigne tout ce qui est traité par la médecine naturelle. Il y a tout de même quelques contre-indications. Elle est déconseillée pendant le premier trimestre de grossesse car certains points peuvent ouvrir le petit bassin. On ne manipule également pas le pied ou la cheville en cas d'entorse, de foulure ou de bleus, de blessure ou de problèmes circulatoires importants (phlébites, thromboses...) ou de problèmes de peau sur le pied.

Comment se déroule une séance ?
La personne est allongée, le pied un peu surélevé. On commence par des manipulations de détente. Cela permet de sentir des choses par la chaleur ou le froid. On teste toutes les zones du pied et quand on sent qu'il y a accumulation, on va travailler sur la zone. Le pied permet de faire le diagnostic comme une carte du corps. Les organes doubles se retrouvent dans les deux pieds. Sinon, la partie droite du corps se retrouve dans le pied droit et la gauche dans le pied gauche. Les orteils correspondent à la tête et on retrouve les autres organes dans le reste du pied. On diagnostique et ensuite on ne traite que sur le pied, mais par action réflexe, on agit sur tout le corps. On détend et on agit sur la pathologie.

 

www.marionchoffee.fr
mchoffee@free.fr
Nopeg, 69 rue d'Argout, 75002 Paris, 01 42 33 15 54

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience