Tout savoir sur l'homéopathie

Article par Virginie Gonçalves , le 19/11/2010 à 18h19 , modifié le 19/11/2010 à 18h21 0 commentaire

Aujourd'hui, en France, une personne sur trois utilise occasionnellement l'homéopathie pour se soigner. Et même si elle est l'objet de vives controverses sur son efficacité et de critiques de la part des milieux scientifiques, son succès ne se dément pas.

Qu'est ce que l'homéopathie ?
L'homéopathie se base sur le principe de similitude : pour traiter un patient, il faut lui administrer une substance (végétale, minérale ou animale) capable d'induire les mêmes symptômes que la maladie dont il est atteint chez une personne saine. Le second principe de l'homéopathie est la dilution : les substances utilisées sont diluées jusqu'à être très peu concentrées afin de bénéficier de leur pouvoir d'action sans pâtir des effets indésirables. Pour traiter un patient, on lui prescrit donc la substance adéquate à faible dose (ou dose homéopathique) pour stimuler ses défenses immunitaires, l'homéopathie ne soignant pas la maladie mais aidant le patient à la combattre.

Ca vient d'où ?
L'homéopathie a été inventée par le médecin allemand Samuel Hahnemann à la fin du XVIIIème siècle. Elle s'inspire du principe de similitude, déjà utilisé dans l'Antiquité. Elle se répand ensuite en France et aux Etats-Unis dans les années 1830, avant de décliner après la mort de son fondateur, les pharmaciens refusant de vendre ses préparations. Ce n'est qu'au début du XXème siècle qu'elle connaît un nouveau départ avec l'essor des médecines parallèles.

Comment se déroule une séance ?
Avant toute prescription, l'homéopathe discute longuement avec son patient afin de définir tous les symptômes de la maladie et de prescrire un traitement vraiment personnalisé. La dilution est choisie en fonction des symptômes globaux et chaque patient aura un traitement individualisé, l'homéopathie postulant qu'il n'y a pas de remède universel pour une maladie mais que tout dépend de la personne, de son environnement et du terrain du malade.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience