• Bien-être
  • Santé

Dossier : A savoir


A savoir

Article par Cyril-Claire COURNOYER , le 07/06/2006 à 15h49 , modifié le 07/06/2006 à 15h59 0 commentaire

Carcinomes ou mélanomes ?
Le carcinome spinocellulaire est un cancer cutané qui représente 90 % des cancers de la peau. Il touche environ 60 000 personnes chaque année en France. Il n'entraîne pas de métastases et se guérit facilement. Le mélanome, beaucoup plus dangereux, touche près de 10 000 personnes par an en France, dont 1 000 en décèdent.

Les aspect à surveiller
3/4 des mélanomes n'apparaissent pas à partir de naevus déjà existants. Surveillez régulièrement l'évolution de vos grains de beauté. Pour savoir quand consulter, voici les aspects à examiner :
- Asymétrie
- Bords irréguliers
- Couleur peu uniforme
- Dimension supérieure à 5 mm.

Des risques en constante augmentation
En 1930, le risque de développer un cancer de la peau était de 1 pour 1500. Aujourd'hui, notamment à cause de l'amincissement de la couche d'ozone, il est de 1 pour 100.

Les plus touchés 
Les cancers cutanés frappent davantage les personnes ayant une peau claire, ou avec de nombreux grains de beauté. Si vous avez eu des antécédents de mélanomes dans votre famille, il est bon de surveiller régulièrement votre peau.

Les régions sensibles
Les mélanomes les plus fréquents se situent au niveau du dos et des pieds chez les hommes et au niveau des jambes chez les femmes.

L'heure des enfants
Pour apprendre aux enfants les heures où les rayons sont moins forts, il est bon de leur enseigner qu'ils peuvent sortir quand leur ombre est plus grande qu'eux. Ce truc simple permet de s'exposer avec moins de danger.

Attention aux nuages
Ne pas oublier d'appliquer une crème solaire même par temps orageux ou à l'ombre. En effet, les nuages laissent passer les UV, et la réverbération est très présente. A la plage par exemple, elle est de 15 % et en mer, de 20 %.

Le soleil, aussi un ami
Il apporte de la vitamine B à notre organisme, qui pourrait aider à réduire le risque de cancers colorectaux. D'autre part, le soleil possède des vertus anti-dépressives et anti inflammatoires. De plus, il peut améliorer certaines dermatoses. Il est donc nécessaire à notre bien-être, mais doit se consommer avec prudence et modération.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
Page 2/4

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience