• Bien-être
  • Santé

Règles : les remèdes naturels antidouleur

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H avec agence , le 11/04/2009 à 10h00 0 commentaire

Le moment des règles est vécu chez certaines femmes comme un véritable cauchemar. Comment éviter, chaque mois, de redouter leur retour et subir des douleurs insupportables ? Les médecines douces peuvent-elles agir pour soulager ces maux ? Quelques idées pour retrouver votre bien-être...

Chaque mois, certaines femmes maudissent leur féminité et changeraient bien leur place avec l'autre sexe ! Les douleurs des règles, dues aux contractions de l'utérus pour évacuer le sang, sont parfois comparables aux douleurs de l'accouchement, imposant de garder le lit pendant une journée.

La douleur se manifeste en général la veille des règles par des crampes violentes et des spasmes qui peuvent vous paralyser dans vos activités quotidiennes, jusqu'à vous empêcher de sortir du lit. La douleur irradie dans les reins et le haut des cuisses, accompagnée de migraines, nausées, vomissements ou diarrhées et peut perdurer plusieurs jours.

En général, la pilule classique fait disparaître ces douleurs dans 90 % des cas.
Pour les femmes chez qui les symptômes persistent, les remèdes de nos grands-mères et les médecines douces, associées à une bonne hygiène de vie peuvent aider.

Pour prévenir les douleurs, il est recommandé de bien dormir avant et pendant les règles, de pratiquer un sport sans efforts, d'éviter de boire du thé, du café ou de l'alcool. Si les douleurs sont insupportables, testez le repos sous la couette avec une bonne vieille bouillotte sur le ventre. Un bain chaud sera également souverain pour détendre bas-ventre et dos et retrouver du bien-être.

Côté alimentaire, réduisez votre consommation en sucres (les sucres augmentent la production de prostaglandine) ; évitez les graisses d'origine végétale et les viandes rouges et favorisez la consommation de poisson gras (saumon, hareng...).

Parmi les remèdes naturels, les tisanes peuvent également soulager vos douleurs. Essayez des infusions à base de sauge, camomille, mélisse, de fleurs d'aubépine ou d'armoise, autant de végétaux aux propriétés calmantes.

Une préparation d'huiles essentielles avec 2 g d'oranger amer, d'armoise herbe blanche ou d'aneth odorant, mélangées à 20 g d'huile de millepertuis, 20 g d'huile d'onagre et 20 g d'huile d'olive peut s'appliquer en massages sur la zone douloureuse, une ou deux fois par jour.

En homéopathie, colocynthis 7 ch, caulophyllum 5 ch ou dioscorea villosa 5 ch, peuvent soulager les maux de ventre à raison de prises de 3 granules toutes les 10 min. Votre médecin homéopathe vous indiquera lequel de ces remèdes vous est le mieux adapté. Il vous prescrira un traitement de fond pour réduire ces symptômes à l'apparition des règles.
Les règles douloureuses peuvent disparaître avec une vie sexuelle active, au moment de la grossesse ou, au contraire, durer jusqu'à la ménopause !

Notre conseil
Consultez dès que vos douleurs sont invalidantes ou que leur intensité est inhabituelle et subsiste pendant vos règles. Dans ce dernier cas, elles peuvent cacher un trouble gynécologique : fibrôme, endométriose, polype, infection génitale...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience