• Bien-être
  • Santé

Le psoriasis : une maladie bénigne mais invalidante

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 23/11/2005 à 12h08 , modifié le 11/02/2008 à 16h45 1 commentaire

Le psoriasis touche deux millions de Français. 60 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année dans notre pays. Cette maladie de peau chronique se soigne mais ne se guérit pas.

Qu'est-ce que le psoriasis ?
C'est une maladie de peau inflammatoire et chronique. L'épiderme se renouvelle trop rapidement, en quatre jours au lieu de vingt-huit. Le psoriasis se caractérise par l'apparition de plaques rouges qui se couvrent de squames blanches. Ces dernières se localisent sur les coudes, les genoux, le bas du dos, le cuir chevelu ou les pieds. Le visage et parfois les organes génitaux peuvent également être atteints. L'étendue des plaques varie d'une personne à l'autre. Elles peuvent entraîner des démangeaisons, des desquamations et parfois des saignements.

Cette maladie évolue par poussées, suivies de rémissions
Selon la localisation et l'étendue des plaques, le psoriasis peut être jugé par le malade comme très invalidant. Il peut avoir un fort impact sur la vie personnelle et professionnelle. Certaines personnes finissent même par s'exclure totalement de la société par peur du regard et de l'incompréhension des autres.

Les causes
Les causes de cette maladie sont multiples et encore mal connues. Une prédisposition génétique semble aujourd'hui reconnue, mais cela ne suffit pas à expliquer l'apparition de la maladie. Le stress, certains médicaments, l'alcool, le tabac sont également des facteurs identifiés.

Les traitements
Il n'existe pas encore de traitement définitif. On peut soigner le psoriasis et améliorer la qualité de vie du malade. La thérapeutique est adaptée en fonction de l'étendue des surfaces atteintes, de la vie du patient et de la gêne ressentie. Le médecin peut être amené à combiner plusieurs types de traitements : crèmes, médicaments, photothérapie, cures thermales... Beaucoup de ces soins restent contraignants et ceux utilisés pour des psoriasis sévères déclenchent parfois des effets secondaires.
La relation avec le médecin, l'observance du traitement et une bonne hydratation quotidienne sont primordiales pour une prise en charge efficace.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Lascaux, le 26/11/2008 à 21h54 : Moi je suis atteint de psoriasis depuis l age de 10 an . les pommade na rien fait le rayon ultra non plus . et aujourd hui j ai peur pour mon visage . deja sur les main sa se voie. dur la vie et dire que c est la réalité

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience