• Bien-être
  • Santé

Pourquoi les Français manquent de sommeil

Article par , le 11/03/2009 à 09h46 , modifié le 11/03/2009 à 11h07 0 commentaire

Nous manquons de sommeil, c'est ce qu'on se dit tous les matins lorsque le réveil nous tire de nos rêves et qu'on se traîne jusqu'au boulot. Explications de ces troubles du sommeil.

Un tiers des Français souffrent de troubles du sommeil, d'après une étude de l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) et réalisée avec le cabinet d'étude BVA Healthcare. Cette enquête publiée le 10 mars révèle qu'avec 6 heures 58 minutes de sommeil par nuit en moyenne, nous ne dormons pas assez.

Moins de 7 heures
Mais ce qui est inquiétant, c'est que 36 % de la population de l'Hexagone dort moins que cela ! Et dans ces 36 %, la plupart souffrent d'insomnie (84 %). Cette étude a été effectuée à l'occasion de la 9e journée nationale du sommeil, le 18 mars prochain. Ce manque de sommeil, réel fléau national, touche surtout les 35-55 ans, qui ne passent que 6 à 7 heures dans les bras de Morphée. Et ils ont tous conscience de ne pas dormir suffisamment.

Impacts sur la santé
Les Français qui ne dorment qu'entre 5 heures et 8 heures aimeraient 1 heure 20 de sommeil en plus en moyenne. Ce manque de sommeil a hélàs des répercussions sur notre santé, physique et psychologique. Dès le plus jeune âge, nous pouvons connaître des états de somnolence, des insomnies et des troubles métaboliques.
En une semaine, le manque de sommeil chaque nuit équivaut à une nuit entière en moins. Sur une année, cela équivaut à un mois et demi, et au bout de 40 ans, cela nous enlève 5 ans de sommeil !
Des spécialistes du sommeil ont même conclu à une relation entre réduction du temps de sommeil et développement de l'obésité. Par ailleurs, 30% des conducteurs jugent que le manque de sommeil est la première cause des accidents de la route. Un accident sur trois sur l'autoroute serait dû à la somnolence.

Des négligences
Pratiquement la moitié des parents sous-estiment les besoins en sommeil de leur enfant en bas-âge. Un petit de moins de 3 ans a besoin de 12 à 16 heures de sommeil par jour, or 43 % des parents estiment que moins de 13 heures suffisent.
Par ailleurs, les jeunes adultes négligent leur quantité de sommeil. En plus, un tiers d'entre eux souffrent d'insomnies lors de leur entrée dans la vie active, ce qui fait souvent suite à une vie d'étudiant au rythme décalé, aux folles nuits de fête etc... Bref tout le monde a connu ça, et on se doute tous que c'est ce qui peut causer des troubles du sommeil par la suite.

Changer de rythme ?
72% de ces ex-étudiants ont réalisé cet impact sur leur qualité de vie et ont changé leur rythme, en décalant quelque peu leurs horaires de coucher et de réveil. Un tiers d'entre eux déclarent qu'ils se réveillent dans la nuit pendant cette période, puis ils parviennent à retrouver un rythme sain, adapté à leur nouvelle situation de vie.
Mais ces modifications ne sont pas adoptées par tous. Cela est parfois impossible avec certains styles de vie... Par conséquent, 1 Français sur 5 estime ne pas dormir dans les conditions qu'il aimerait. Plus de la moitié d'entre eux connaissent des éléments perturbateurs tels que la télé dans la chambre (et pour la vie de couple ce n'est pas génial non plus), des équipements lumineux ou un ordinateur, qui peuvent tenter de se coucher plus tard, on en est conscients, mais c'est tellement tentant parfois...

Et vous, est-ce que vous dormez assez ? Quels sont vos trucs pour mieux dormir ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience