• Bien-être
  • Santé

Petits tracas de l'été : attention au sable !

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H avec agence , le 24/03/2009 à 10h27 , modifié le 24/03/2009 à 10h33 1 commentaire

Il arrive que vous reveniez de vos vacances au bord de la mer avec un souvenir indésirable : mycose, urticaire ou autre problème de peau que le sable fin d'apparence tellement innocent vous a légué !

Une plage de sable fin à perte de vue... À y regarder de plus près, les grains de sable peuvent cacher des organismes susceptibles de provoquer des réactions d'irritations et de maladies diverses chez l'adulte et chez l'enfant.

Les mycoses sont des problèmes de peau qui s'attaquent aux pieds, se glissent sous les ongles ou s'immiscent dans les zones intimes des dames et des fillettes. Il s'agit d'un champignon qui prolifère aisément dans la chaleur et l'humidité, dans les zones du corps où il peut y avoir macération. Une précaution simple pour éviter ce problème de peau est de bien se rincer le corps et les pieds en revenant de la plage. Après une douche bienfaisante à l'eau claire, séchez-vous avec soin. Ne laissez pas votre enfant jouer sans culotte dans le sable et surtout rincez-le bien également le plus rapidement possible après les jeux de sable.

Les allergies peuvent aussi être déclenchées, non par le sable directement, mais par des acariens qui s'y trouvent. Dans une température chaude, avec un taux d'humidité élevé, les acariens pondent leurs œufs et prolifèrent. Comme ils adorent se nourrir de peaux mortes, quelle tentation pour eux d'aller grignoter sur les plages et dans les logements de bord de mer !
 
Notre conseil
Les bacs à sable de nos enfants peuvent cacher des parasites urticants et allergènes comme des larves du chien ou du chat et des acariens, générant maladies et problèmes de peau. Les médecins prescrivent des traitements efficaces mais la guérison de ces maladies peut être aussi spontanée.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • politeck123, le 01/05/2011 à 20h49 : MERAKTYS PROCEDE ECOLOGIQUE DE DESINFECTION BACTERIOLOGIQUE MERAKTYS relance et développe un procédé écologique de désinfection du sable des plages et étend son application à la désinfection des espaces publiques. La forte fréquentation des plages par les estivants est à l'origine d'une invisible mais importante pollution du sable. Cette pollution est due à la prolifération des bactéries pathogènes d'origine humaine et animale, streptocoques, staphylocoques, pseudomonas et candida albicans, responsables de mycoses, dermatoses, furonculoses, susceptibles de nuire au bon déroulement des vacances. Cette pollution peut être éliminée par un traitement du sable Ce traitement existe sous le nom de MERAKTYS. Le sable est imprégné par pulvérisation d'une solution naturelle bactéricide, non toxique en complément du nettoyage mécanique réalisé par les cribleurs . Les évènements liés aux risques de pandémie dues au virus H1N1 nous ont amené à proposer le bactéricide MERAKTYS obtenu par électrolyse de l'eau de mer ,pour désinfecter les espaces publiques plus particulièrement lors des risques d'épidémie telle que la grippe qui revient régulièrement. Ainsi les municipalités équipées de l'installation MERAKTYS pourraient très facilement et pour un cout de revient très faible désinfecter cours d'école,accès aux bâtiments publiques,voirie,aires de marché,bacs à sable,équipements d'enlèvement des ordures ménagères... MERAKTYS un atout pour la promotion touristique et pour le bien être des administrés Par son action bactéricide : MERAKTYS diminue les risques sanitaires pour l'usager de la plage, contribuant ainsi à son bien être. La garantie d'une plage propre, quelle qu'en soit la fréquentation , permet d'inscrire la prestation , au même titre que les actions d'enlèvement des détritus visibles, de mise a disposition des installations sanitaires, des récipients à déchets?qui concourent a proposer au public un espace de grande qualité. Dans quelques années, la qualité bactériologique du sable des plages pourrait être analysée au même titre que celle des eaux de baignade. MERAKTYS ,en cas d'épidémie,diminue les risques de propagation des virus ,limite ainsi les désagréments liés à la maladie et les couts consécutifs aux arrêts de travail. Alors pourquoi ne pas s'équiper dès à présent d'un moyen pour garantir la sécurité et le bien être des usagers. Le principe ? l'installation: Le principe: Le principe est simple : Sous l'action de l'électrolyse, les sels de mer contenus dans l'eau de mer sont dissociés pour former de nouveaux composants, à savoir acides hypochloreux, hypodromeux, hypoiodeux,hypochlorites. Ces acides constituent une solution oxydante instable fortement bactéricide. La solution MERAKTYS ainsi obtenue est : Enfouie dans le sable de la plage pendant ou après)le passage du cribleur Pulvérisée sur les rues,trottoirs,cours d'école,aires de marches..... Âpres destruction des germes pathogènes, MERAKTYS disparaît sous l'action des rayons UV du soleil; environ une heure après il ne reste plus que les sels initiaux contenus dans l'eau de mer et une odeur agréable . L'installation: L'eau de mer est pompée vers une citerne portée sur une remorque équipée d'un dispositif de pulvérisation . La remorque est ensuite conduite vers l'installation de transformation de l'eau de mer qui peut se situer par exemple, dans l'enceinte des Services techniques. On relie alors la citerne au module MERA

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience