• Bien-être
  • Santé

Ostéopathie ou chiropraxie ?

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 29/01/2009 à 20h02 , modifié le 29/01/2009 à 20h04 1 commentaire

L'ostéopathie comme la chiropraxie sont des thérapies manuelles où le praticien n'a recours à aucun médicament : il agit de façon mécanique sur votre corps. L'ostéopathie ou la chiropraxie, pour qui, pour quoi ?

L'ostéopathie repose sur trois piliers : le corps est divisé en fonctions et en structures ; les différentes parties du corps agissent en étroite corrélation et le corps possède ses propres facultés d'autoguérison. La chiropraxie ou chiropratique est une médecine qui s'attache à la prévention, au diagnostique et au traitement des affections mécaniques de l'appareil neuro-musculo-squlettique.

Quand l'ostéopathie agit sur les os, les articulations, les muscles et les ligaments, la chiropraxie se concentre, elle, sur la colonne vertébrale, le bassin et le système nerveux. Ces deux médecines non conventionnelles agissent par manipulations et massages ciblés.

Les affections pour lesquelles l'ostéopathie est efficace sont les rachialgies, lombargies, cervicalgies, céphalées... Les femmes enceintes ont recours aux soins de l'ostéopathe pour réduire leur médication avant et pendant l'accouchement. Après l'accouchement, l'ostéopathe pourra aussi aider avec les soucis d'incontinence urinaire. En pédiatrie, les massages crâniens rétabliraient la déformation du crâne et des affections telles que les coliques et les reflux. Pour les sportifs victimes de blessures, l'ostéopathie peut aider à retrouver une mobilité et une flexibilité plus rapidement. L'ostéopathie en revanche est déconseillée en cas de cancer, de rhumatisme articulaire et de spondylarthrite ankylosante.

Seront soignés par la chiropraxie les troubles musculo-squelettiques : sciatique, hernie discale, asthme, constipation, règles irrégulières, douleurs du dos et de la nuque ainsi que les maux de tête, foulures, entorses et problèmes de genoux.

La technique utilisée par l'ostéopathe consiste en repérer par palpation les tensions dans les muscles et articulations. Par manipulation, il rééquilibre et libère ensuite les tensions du corps. Le traitement n'est jamais douloureux et les séances durent de 30 à 40 minutes.
Le chiropracteur observe quant à lui votre posture et repère les zones de tensions.   Il s'appuie sur l'étude des radios de la colonne pour poser son diagnostic. Il recherche aussi les problèmes d'origine nerveuse.

En chiropraxie, les soins sont pratiqués sur une patiente assise ou allongée. Une manipulation ne dure que quelques secondes, produit un craquement sans douleur, puis une autre lui succède après que vous avez respiré. Vous ressentirez sans doute quelques courbatures le lendemain. Vous aurez besoin de 2 séances pour une simple foulure, ou jusqu'à 12 séances en 8 semaines pour les problèmes les plus graves.

Le public concerné par la chiropraxie comme par l'ostéopathie s'étend sur tous les âges, y compris les bébés et les personnes âgées.
 
Notre conseil
La profession d'ostéopathe comme de chiropracteur soulève de nombreux débats et passions. Il existe les inconditionnels comme les sceptiques. Préférez toujours un praticien patenté, inscrit à l'ordre professionnel de la chiropraxie ou de l'ostéopathie.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Pierrette Doucet, le 16/11/2009 à 16h32 : Bonjour, J'ai une bursite de la hanche depuis déjà 1 an au moins. J'ai consulté un physiatre qui l'a diagnostiqué. J'ai reçu une infiltration sous échographie. Le soulagement n'a duré que 2 mois environ.Quel traitement serait le mieux? Merci de me répondre

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience