Les traitements médicaux anti-jambes lourdes

Article par Marilyne Clarac , le 04/08/2009 à 15h59 , modifié le 04/08/2009 à 16h19 0 commentaire

La sensation de jambes lourdes est trop souvent prise à la légère. Il ne faut pourtant pas laisser ce souci s'installer. Parfois un massage quotidien ne suffit pas pour vous soulager. Parlez-en à votre médecin. Traitement médicamenteux ou chirurgical, il saura trouver LA solution qui vous convient.

Les veinotiques en cure prolongée

Il s'agit ici de traiter la paroi veineuse. Les veinotiques, qui ne sont plus remboursés par la Sécurité sociale, sont en réalité des anti-douleurs. Ils soulagent la douleur, stimulent les veines et ont une action anti-oedème.

Les bas de contention

C'est un traitement de base du syndrome jambes lourdes des insuffisances veineuses. Des bas de contention (chaussettes, collants) sont prescrits par votre médecin notamment lorsque vous devez faire de long trajet en train ou en avion (plus de 8 heures). Le port d'une compressothérapie est remboursé par la Sécurité sociale.

La sclérothérapie

Ce processus consiste en une petite opération non douloureuse où on injecte une substance pour provoquer une destruction chimique de la veine qui fonctionne mal. On la bouche et elle se détruit ensuite progressivement. Cette technique peut être utilisée sur de petites varicosités et sur des varices plus importantes.

La chirurgie

Une intervention chirurgicale est préconisée lorsque des varices ont atteints un diamètre élevé (plus de 7 mm). Un médecin spécialiste procède alors à leur extraction. Il s'agit d'une opération courante et simple qui produit de très bons résultats. Les douleurs disparaissent. De cette manière, on prévient certaines complications (ulcère, œdème, caillot) et on améliore l'aspect esthétique des jambes. La chirurgie est de plus en plus remplacée par des injections de mousses sclérosantes sous contrôle échographique réalisées en cabinet médical.

Le laser endoveineux

C'est une technique apparue récemment. Lors d'une anesthésie locale, une petite incision est pratiquée au niveau du genou pour atteindre la veine. Un cathéter avec une fibre optique est introduit pour chauffer la paroi de la veine et la coaguler.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience