• Bien-être
  • Santé

Les médicaments, toujours moins remboursés

Article par Caroline RABOURDIN , le 16/09/2009 à 15h42 , modifié le 16/09/2009 à 15h56 0 commentaire

L'an prochain, une dizaine de médicaments devraient être moins pris en charge par la Sécurité sociale, selon une information parue aujourd'hui dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Biafine, Magné B6, Tanakan... La liste des médicaments de moins en moins indemnisés par la Sécurité sociale s'allonge d'année en année. 17 produits devraient ainsi voir leur taux de remboursement passer de 35 % à 15 %. Et ce, dès l'année prochaine.

Parmi les catégories de médicaments concernés figurent ceux contre les brûlures dont la Biafine ou le Dexeryl, les vasodilatateurs comme le Tanakan ou le Ginkogink, des anti-hémorroïdaires comme la Titanoréïne et les apports en magnésium dont le Magné B6.

La raison invoquée : ces produits présentent "un service médical insuffisant" d'après la Haute autorité de santé. A court terme, il s'agit surtout de réduire le déficit de la Sécurité sociale estimée à 20 milliards d'euros pour 2009.

"Si la Haute autorité de santé juge que le service médical rendu par un médicament est insuffisant, il est normal que ce médicament ne soit plus pris en charge" explique Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité française, au Parisien.

Ce déremboursement devrait faire partie du projet de loi de financement de la Sécurité sociale examinée prochainement.

Aujourd'hui, la Cour des comptes a confirmé un déficit de plus de 10 milliards d'euros pour 2008. Les secteurs les plus déficitaires sont les branches "vieillesse" et "maladie".

En attendant, les Français devront certainement mettre la main à la poche s'ils souhaitent acquérir ces médicaments car rien ne dit que les complémentaires santé accepteront de payer la différence.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience