• Bien-être
  • Santé

Le champagne, nouvel allié de notre mémoire ?

Article par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 17/06/2013 à 17h56 , modifié le 17/06/2013 à 18h02 0 commentaire

Une bonne astuce pour booster notre mémoire, boire du champagne. Une découverte qui devrait en ravir plus d'un.

Incroyable mais vrai, boire du champagne serait bénéfique pour notre mémoire. Notre bon sens nous inviterait plutôt à penser le contraire, à savoir qu'un excès de champagne (ou de tout autre alcool d'ailleurs)  aurait plutôt l'effet de nous faire perdre la mémoire.  Mais une étude menée par des scientifiques de la University of Reading au Royaume-Uni, a démontré qu'une consommation régulière de champagne pourrait contrecarrer les pertes de mémoire liées à l'âge et limiter l'apparition de maladies cérébrales dégénératives telle que la sénilité ou la maladie d'Alzheimer.  On vous arrête tout de suite, inutile de vous ruer sur votre liste de courses en ligne pour en commander quinze caisses. En effet, l'étude a évalué qu'une consommation comprise entre un et trois verres par semaine serait la plus bénéfique pour booster notre mémoire. De là à inviter nos bacheliers en pleine action, on ne s'y risquera peut-être pas, leur laissant la primeur des bulles le jour des résultats.
 
Plus précisément, ce sont les phénols présents dans le champagne qui seraient à l'origine de cette action sur la mémoire. Tout comme ils s'avèrent bénéfiques pour la santé du système cardio-vasculaire, ils jouent un rôle important dans la synthèse de la mémoire spatiale, responsable de la gestion de toutes les informations qui concernent l'environnement qui nous entoure et nos déplacements. Les informations sont aussi stockées à plus longs termes grâce aux phénols. D'où son intérêt sur les pertes de mémoire causées par le vieillissement. Et, si l'on avait déjà pu constater ces mêmes effets avec le vin rouge, le champagne, qui contient beaucoup plus de phénols, est d'autant plus efficace.  
 
Lorsque l'on sait que le champagne est l'une des boissons alcoolisées préférées des femmes et que, caloriquement parlant elle est dans la moyenne, on se dit qu'à choisir, autant miser sur lui lorsque l'occasion s'y prête. Pour une flute, il faut compter entre 100 et 180 calories selon que la champagne soit brut ou sec et sans ajout de liqueur bien entendu. A défaut d'obtenir une mémoire d'éléphant, on conservera notre ligne et on pourra toujours en tirer l'euphorie des bulles qui pétillent. Et une petite coupette pour la route une !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience