• Bien-être
  • Santé

La pneumonie foudroyante : qu'est-ce que c'est ?

Article par , le 14/10/2008 à 10h36 , modifié le 14/10/2008 à 16h50 6 commentaires

La pneumonie est une infection des poumons due à des bactéries appelées pneumocoques. C'est l'aggravation de cette infection qui a emporté Guillaume Depardieu le 13 octobre dernier.

La pneumonie foudroyante à l'origine du décès de l'acteur Guillaume Depardieu lundi 13 octobre à l'âge de 37 ans est une pneumonie dite "contractée en ville". La pneumonie est une infection des poumons provoquée par des germes, souvent des bactéries, virus ou champignons. Elle est plus fréquente chez les enfants, les personnes âgées et en général les organismes ayant des faiblesses immunitaires.

La pneumonie, c'est lorsque l'on respire ces germes qui vont se loger dans les alvéoles des poumons. Ils se développent et affaiblissent les défenses immunitaires du corps. Le tissu des poumons s'infecte et produit un liquide qui remplit les alvéoles et peut entraîner la mort car l'oxygène n'est plus distribué dans le sang.

Les symptômes de la pneumonie varient, selon l'âge du patient et le type de pneumonie (il en existe 30 différentes). Les symptômes les plus courants sont la toux, les sécrétions jaunes ou vertes (le mucus), le souffle court, la fatigue généralisée voire le malaise, la fièvre, des douleurs au thorax. Plus le malade fait des efforts pour respirer, plus il s'essouffle.

Selon l'Assistance-publique des hôpitaux de Paris (AP-HP), Guillaume Depardieu est décédé d'une complication de cette inflammation pulmonaire. Ce n'est pas une infection nosocomiale, que l'acteur avait contractée à l'hôpital des années auparavant après un accident de moto. Cette fois, Guillaume Depardieu a fait un choc septique : le germe en cause de la pneumonie, le pneumocoque, est passé dans le sang (c'est ce qu'on appelle une septicémie). Il a entraîné le choc septique qui a causé une défaillance de tous les organes et la mort.

Le traitement par antibiotiques et l'hospitalisation dans ce cas-là doivent s'effectuer dans l'heure, mais personne ne savait depuis combien de temps l'acteur, rapatrié de Roumanie, souffrait de cette infection.

La mortalité de ce type de pneumonie s'élève à 20 % en moyenne, et atteint 30 % chez les personnes âgées. Pour prévenir cette maladie, mieux vaut se laver les mains régulièrement et méticuleusement, éviter le contact avec une personne malade, se faire vacciner contre la grippe chaque année.

Notre dossier sur la disparition de l'acteur

Biographie de l'acteur

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Mimi, le 27/10/2008 à 08h40 : Je ne croyais pas a cet maladie avant d'entendre la mort de GUILLAUME DEPARDIEU.Pourtant cette maladie à emporter mon fils en 2000 il était âgé de 3 mois n'avais aucun symptôme la veille quand je l'ai mis au lit.Le matin au réveille il n'étais plus.On m'a parlé de mort subite du nouveau né puis après autopsie on m'annonce une pneumonie foudroyante.Pendant des années je n'ai pas voulu y croire car personne n'en avais entendu parler
  • Claudie297, le 16/10/2008 à 16h14 : Mon frère âgé de 47 ans a été victime d'une pneumonie le 01 décembre 2007, après 10 jours de coma, il est sorti finalement le 15 janvier, de plus, il a eu plusieurs petites congestions cérébrales qui l'ont empêché de se servir de sa main droite pendant plusieurs semaines, maintenant, il est plus ou moins rétabli mais il a encore beaucoup d'examens à passer et des interventions chirurgicales à subir, j'espère qu'il va s'en sortir et je regrette la mort de Guillaume qui avait déjà connu pas mal de souffrances, moi non plus, je ne savais pas que cette maladie courait encore aujourd'hui... en espérant pour tous les malades qui en souffrent d'être très bien soignés et de s'en sortir
  • Boucher, le 15/10/2008 à 16h45 : Bonjour, mon petit fils a fait une pneumonie au mois de février a l'âge de 4 ans , il est resté 8 jours a l'hôpital. c'est dommage pour guillaume mais apparemment il n'avait pas d'immunité.
  • Dfrghy, le 14/10/2008 à 14h02 : J'ai fait une pneumonie en mars dernier mais j'ai été très bien soignée à l'hôpital cardiologique de Lyon
  • Lamothe, le 14/10/2008 à 13h36 : Je ne savais que l'on pouvait encore mourir de la pneunomie à notre époque. Mon père est mort de cette maladie, mais il y a plus de 6O ans, mais je croyais qu'a notre époque c'était une maladie guérissable, comme la tuberculose.

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience