• Bien-être
  • Santé

La grippe porcine a été renommée Nouvelle Grippe

Article par , le 28/04/2009 à 16h57 , modifié le 29/04/2009 à 18h28 0 commentaire

La grippe porcine, après avoir été renommée Grippe Mexicaine, vient d'être rebaptisée par la Commission européenne Nouvelle Grippe. Où en est-on ? Pourquoi la France est-elle en alerte ?

Nouveau nom

La grippe porcine, qui affole la terre entière ces derniers jours, vient d'être renommée Nouvelle Grippe par la Commission européenne ; ce nom vient de Novel flu ou Novel Influenza en anglais. Le but de cette manoeuvre n'est pas de faire plus joli, c'est simplement pour ne pas stigmatiser la filière porcine.

Car même si manger de la viande de porc ne présente aucun danger- la ministre de la Santé, Roseline Bachelot-Narquin, ainsi que l'Association Nationale des Industries Alimentaires l'ont encore rappelé, les éleveurs de porcs craignent de connaître des déficits à cause de cette crise sanitaire.

La France en alerte

En ce qui concerne les déplacements vers le Mexique, le Quai d'Orsay déconseille, mardi 28 avril, à quiconque de s'y rendre. On peut lire sur son site Internet qu'"en raison d'une épidémie de grippe, les déplacements à destination du Mexique sont fortement déconseillés sauf raison impérative".

De plus, les médecins français ont été mis en alerte. MG France, le principal syndicat de médecins généralistes, conseille, dans un communiqué publié lundi 27 avril, de consulter son médecin traitant "au moindre doute". Les médecins généralistes se verront également distribuer "l'information sur la conduite à tenir en cas de suspicion de grippe porcine" pour "rassurer les patients ou les réorienter au mieux".

Une surveillance activée

Les Groupes régionaux d'observation de la grippe (GROG) ont eux aussi été sollicités dès ce week-end, afin de veiller sur l'activité de la grippe porcine en France. Ces groupes se doivent notamment, s'ils détectent un cas ressemblant à la grippe, "de rechercher un séjour récent dans les zones à risque et si c'est le cas" de "ne pas faire de prélèvement mais contacter le 15".

Les membres du réseau des GROG ont reçu d'autres recommandations : ces derniers doivent continuer leur surveillance et à signaler aux autorités les cas suspects rencontrés. Ils se doivent également de posséder à portée de main un ou deux kits de prélèvement. S'ils entrent en contact avec une personne qui présnete des symptômes grippaux, ils doivent surtout se laver les mains, telle est la première précaution à respecter avant la moindre intervention.

Pour en savoir plus : www.grog.org

Lire notre news : Grippe porcine : la France touchée ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience