• Bien-être
  • Santé

L'obésité aussi dangereuse pour la santé que le tabac

Article par , le 19/03/2009 à 11h44 , modifié le 19/03/2009 à 12h05 0 commentaire

Selon une étude britannique publiée le 18 mars dernier, l'obésité sévère aurait les mêmes impacts sur la santé que le tabagisme à long terme.

Le Royaume-Uni, qui compte de plus en plus d'obèses au sein de sa population, vient de publier une étude dans le journal The Lancet le 18 mars dernier. Selon les observations des chercheurs, l'obésité diminuerait l'espérance de vie d'autant d'années que le tabagisme à long terme.

Obésité et tabac, même combat ? 

Selon les analyses des scientifiques de l'Université d'Oxford, l'obésité modérée abrègerait la durée de vie de 4 années, alors que l'obésité sévère peut l'abréger de 10 ans, tout comme un fumeur de longue durée perdrait 10 ans d'espérance de vie. Le tabagisme à long terme et l'obésité ont donc ce point commun inattendu...

On considère que les personnes ayant un IMC (Indice de Masse Corporelle) entre 30 et 35 sont touchées par l'obésité modérée, alors que un IMC entre 40 et 50 indique que l'obésité est grave. Concernant le cas de personnes obèses qui fument, les résultats n'ont pas encore été confirmés mais on se doute que cela ne doit pas être brillant.

L'auteur principal de l'étude, le professeur Richard Peto de l'Université d'Oxford, souligne : "Continuer à fumer entraîne les même risques que doubler le poids, et est trois fois plus dangereux que l'obésité modérée. Pour les fumeurs, il s'agit plutôt d'arrêter de fumer. Un changement d'alimentation n'a pas d'effet positif sur la durée de vie si on continue à fumer."

Cette étude britannique est la plus grande enquête jamais réalisée sur les conséquences de l'obésité sur la mortalité. Les chercheurs ont analysé les résultats issus de 57 études à long terme, portant sur un total de 895 000 personnes dans le monde entier.

Et en France ?

Selon l'Institut National de la Santé et de la Recherche médicale, 13 millions de Français sont en surpoids et plus de 4 millions sont obèses. Ainsi, près de 40 % des Français connaissent donc un problème de surpoids.

Les chiffres ont augmenté par rapport à il y a 10 ans, ce qui préoccupe le corps médical. Les hommes sont plus touchés que les femmes : 46,3 % ont un problème de poids contre 31,6 % des femmes. La profession peut aussi jouer sur la surcharge pondérale. Les métiers qui comptent une plus grande proportion d'obèses sont les artisans, les commerçants, les agriculteurs et les ouvriers.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience