• Bien-être
  • Santé

Italie : controverse autour d'une fécondation

Article par Nadine ROSEAU avec agence , le 18/02/2009 à 16h41 , modifié le 18/02/2009 à 18h01 0 commentaire

Un gynécologue italien s'apprête à procéder à la fécondation artificielle d'une femme avec le sperme de son mari dans le coma, malgré l'opposition du Vatican.

Severino Antinori, gynécologue italien surnommé « l'accoucheur des grands-mères » fait encore parler de lui. La presse transalpine se fait l'écho d'une grande première pour l'Italie: la fécondation artificielle pratiquée par Severino Antinori, d'une jeune femme dont le mari est dans un coma irréversible.
 
Selon le quotidien la Repubblica, le jeune couple impliqué habite Vigevano, dans le nord du pays. Le mari, âgé de 35 ans, a été frappé il y a un mois par un cancer du cerveau alors qu'il avait formé avec son épouse de 32 ans le projet d'avoir un enfant.
 
Le Vatican, scandalisé par cette affaire, s'oppose fermement à cette pratique. En attestent les propos de Mgr Elio Sgreccia, Président d'honneur de l'Académie pontificale pour la vie, cités par le Corriere della Sera : "Ce qui se prépare est illégal car l'accord des deux parents est nécessaire pour la procréation. Dans ce cas le mari est considéré comme un simple réservoir de cellules".
 
Pour Severino Antinori, gynécologue célèbre et controversé pour avoir permis à des femmes ménopausées d'avoir des enfants, "c'est un défi contre le temps et contre la maladie. J'ai décidé d'agir car le tribunal a autorisé le prélèvement du sperme du mari". Il ajoute : "je souhaite aider cette femme qui a décidé de devenir mère pour réagir à l'immense douleur d'un décès annoncé".
Décidément, ce gynécologue fait couler beaucoup d'encre.
TOUT SAVOIR SUR
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience