• Bien-être
  • Santé

Les hommes ont-ils peur de vieillir ?

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 18/02/2008 à 17h05 , modifié le 18/02/2008 à 17h12 0 commentaire

Depuis quelques années, le rapport de l'homme à son corps a évolué, il accepte plus sa part de féminité. Il se muscle, ose les massages et les soins, et parle même minceur. Mais les hommes sont-ils aussi inquiets qu'on le dit face aux années qui passent ? Que font-ils concrètement pour ralentir les outrages du temps ?

Franck, 42 ans : "ma femme aime bien comment je vieillis..."
" Il y a deux choses qui commencent à m'inquiéter sérieusement. La première est que je trouve que mes rides me donnent un air fatigué. J'ai aussi peur (dit-il en souriant) que ça porte un coup à mon capital séduction ! De temps en temps je pense à la chirurgie esthétique. Ma femme est totalement contre, elle aime bien comment je vieillis. Elle m'achète des crèmes pour que j'aie la peau douce. L'autre point qui me chagrine, mais comme je ne pourrai pas tout faire financièrement, je devrai choisir, c'est ma calvitie naissante. Je parle, je parle mais bon comme j'ai horreur des hôpitaux et des piqûres... je pense que je resterai tel que je suis. Après tout tant que je plais à ma femme, c'est le principal ! Sinon côté physique, j'arrive à garder la ligne, je fais du tennis deux fois par semaine puis côté sexe, tout va bien et je croise les doigts pour que ça continue le plus longtemps possible ! "

David, 30 ans : "je garde la doc sur le Viagra..."
" Du point de vue physique, j'ai eu très vite des cheveux blancs. Ca ne m'a pas inquiété et, même si je le vaux bien, je n'ai jamais envisagé de me les teindre. Il paraît que c'est perçu comme un atout de séduction. Ce qui m'embête un peu c'est que je commence à les perdre. Mais de là à envisager des implants, non je n'en suis pas là.
Côté muscles et corps galbé, je n'ai jamais été Schwarzenegger. Bien entendu, comme beaucoup, je préférerais avoir les abdos en plaquettes de chocolat mais, je ne suis pas prêt à me rendre dans une salle de sports de manière intensive.
Dans le domaine des soins et compagnie, si j'en utilise ce n'est pas pour retarder le vieillissement, mais plutôt pour me sentir bien de ma peau. La chirurgie esthétique, a priori pas question. Mais je ne peux pas jurer qu'une paupière tombante ne me fera pas changer d'avis. Reste que la peur du bistouri pourrait l'emporter sur la peur de la décrépitude.
Question sexualité, à quoi bon angoisser pour des problèmes qui ne se posent pas dans l'immédiat. J'ai mis toute la doc sur le Viagra dans un dossier "archives" ! Après l'angoisse du zizi trop petit, celle de la première fois, celle de l'éjaculation précoce, celle des MST, donnez-nous un peu de répit... ! "

Jean-Yves, 40 ans : "je ne suis vraiment pas un adepte des crèmes de beauté..."
" Il est certain qu'aujourd'hui je fais un peu plus de sport qu'il y a 10 ans et encore du vélo, rien de plus. Histoire de ne pas arriver à 60 ans avec des douleurs partout. Quant au côté physique je ne suis vraiment pas un adepte des crèmes et autres produits de beauté. Même si au niveau de la séduction il faut rester vigilant et éviter de s'encroûter.
La maturité acquise au fil des années m'a aidé à me sentir mieux dans ma peau. Le fait d'avoir eu des enfants y a également contribué."

Frédéric , 45 ans : "je me sens plus épanoui qu'à 20 ans..."
" A mon stade de "vieillissement" que je qualifierais de "pas encore trop prononcé", je ne constate aucune angoisse particulière. En dehors d'un début de blanchiment des cheveux, il n'y a pas d'autres signes désagréables qui pourraient générer une inquiétude ou un stress.
Depuis plusieurs années j'adopte une hygiène de vie visant simplement l'harmonie : pas d'excès répétitifs sur le plan alimentaire ou de substances toxiques ; récupération et qualité du sommeil ; harmonie des relations tant familiales que professionnelles.
La pratique sportive est épisodique : marche et natation en période estivale, ski l'hiver.
Je ne suis pas un adepte des soins esthétiques. Et je n'envisage pas de chirurgie esthétique.
En revanche, je vais m'inscrire dans une salle de sports.
Question séduction et sexualité: tout va bien, dans la continuité de ce qui précède.
Une certaine maturité fait que je me sens plus épanoui qu'à 20 ans, c'est évident.
En conclusion, je dirais que pour vieillir sereinement et sans anxiété, il est important de se sentir bien dans sa tête tant dans sa vie professionnelle que dans sa vie familiale, dans la mesure du possible bien évidemment. "
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience