• Bien-être
  • Santé

Les Français favorables à l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Article par RELAXNEWS , le 05/09/2007 à 10h55 , modifié le 15/04/2009 à 17h04 0 commentaire

Quatre Français sur cinq (79%) sont "tout à fait ou plutôt favorables" à l'interdiction totale de fumer dans les restaurants, et 71% dans les cafés, bars et pubs, d'après une étude réalisée par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

Selon cette enquête menée auprès de 1.104 personnes âgées de 15 à 64 ans, 67% des Français sont également favorables à une interdiction de fumer dans les discothèques. Ces chiffres interviennent un peu moins de quatre mois avant l'entrée en vigueur de l'interdiction totale de fumer dans tous les lieux publics français, y compris les bars, restaurants, cafés, discothèques et casinos, prévue pour le 1er janvier prochain.

Contrairement aux idées reçues, les fumeurs accueillent très favorablement cette mesure. 72% d'entre eux sont "tout à fait ou plutôt favorables" à l'interdiction de fumer dans les restaurants, et 53% dans les cafés, bars et pubs. Concernant les discothèques, ils ne sont que 48% à approuver le décret. Enfin, les non fumeurs sont les plus en accord avec cette interdiction, avec 83% d'accueil favorable au bannissement du tabac dans les restaurants. Une mesure également très attendue par les jeunes de 15 à 24 ans, avec 81% d'opinions favorables.

L'enquête de l'Inpes rassurera également les patrons d'établissements, puisque les Français n'ont pas l'intention de modifier leurs habitudes en matière de sortie suite à cette nouvelle réglementation. 72% d'entre eux ont indiqué qu'ils iraient toujours aussi souvent dans les restaurants en 2008, et 19% qu'ils iront même "plus souvent". Ces données sont identiques pour les cafés, bars et pubs.
Concernant les discothèques, 82% des Français ne changeront rien à leurs habitudes, et 12% iront plus souvent lorsque personne n'y fumera. La hausse des intentions de fréquentation est surtout représentée par les non fumeurs, aujourd'hui gênés par la fumée de cigarette dans les lieux de sortie.

En France, 14,9 millions de personnes fument régulièrement. Selon l'Inpes, le tabac cause 66.000 décès chaque année, restant ainsi la première cause de mortalité évitable et 3.000 à 5.000 personnes meurent du tabagisme passif.

L'étude a été menée du 20 au 28 juillet 2007, par téléphone.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience