• Bien-être
  • Santé

Et si c'était la grippe ?

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 30/01/2008 à 10h10 , modifié le 30/01/2008 à 10h21 0 commentaire

On entend souvent dire " j'ai la grippe ". Mais est-ce vraiment un syndrome grippal ? En général, une vraie grippe vous laisse KO pour quelques jours. Petit rappel des signes annonciateurs de cette maladie qui, ne l'oublions pas, tue chaque année près de 2000 personnes en France.

En principe la grippe annonce son arrivée par une épidémie. C'est en effet une maladie contagieuse qui se transmet par voie respiratoire, dont vous vous souvenez quand elle ne vous a pas épargnée.

Les signes :

- Altération de l'état général avec une fébrilité assez brutale.
- Fatigue.
- Maux de tête.
- Forte fièvre (39 °- 40°), très fluctuante. Elle peut monter très vite et très haut et redescendre à la même vitesse. C'est ce qu'on appelle le « V » grippal.
- Importantes courbatures.
- Rhume, nez qui coule, bronchite peuvent tout à fait survenir lors d'une grippe quand il y a une surinfection.

Attention ! Une forte fièvre peut être annonciatrice d'autres pathologies plus graves telle qu'une infection bactérienne sévère comme une pyélonéphrite (infection du rein) ou une pneumonie.

Il ne faut donc pas banaliser un syndrome grippal et rester vigilant. Mais ne vous affolez pas pour autant à la moindre fièvre.
 
Il n'existe pas de traitement curatif de la grippe. La vaccination est la seule protection relativement efficace, mais il faut la faire au début de l'automne.
Les antibiotiques ne sont prescrits que pour traiter une éventuelle surinfection bactérienne.
 
Avec la collaboration du docteur Christian De Langhe
Généraliste à Boulogne-Billancourt
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience