Dossier "J'arrête de fumer" : arrêter de fumer dans les meilleures conditions

Article par Clémence ORCEL , le 07/10/2009 à 09h00 , modifié le 07/10/2009 à 11h48 0 commentaire

Stop à la clope ! Vous êtes plus motivée que jamais : cette fois-ci, ce sera la bonne, vous êtes prête à vous débarrasser une fois pour toute du tabac ! Mais comment faire en sorte d'y arriver ?


Arrêter une semaine, un mois, un an, puis reprendre : voilà ce que vous voulez éviter. Ce dont vous avez besoin, c'est d'un arrêt ferme et définitif. Votre lutte contre le tabac, vous être prête à en faire votre priorité.

A quel moment arrêter ?

Cas d'urgence : vous êtes enceinte. Dans ce cas-là, pas le temps de tergiverser, c'est le moment de mettre vos paquets de cigarettes au placard ! Lors d'une grossesse, le tabac peut provoquer un manque d'oxygénation pour le futur bébé, des fausses-couches, des grossesses extra-utérines, des naissances prématurées, etc. Il est même conseillé de faire une croix sur la cigarette avant de tenter de concevoir votre bout de chou ! Sans tabac, vous aurez plus de chances de tomber enceinte.

Pas de bébé à l'horizon ? Ce n'est pas une raison pour reporter sans arrêt la date fatidique ! Evitez de choisir une période de stress intense (dépression, chômage, deuil, etc.) pour vous débarrasser de la cigarette, vous risqueriez de replonger rapidement. Profitez d'un nouveau départ (déménagement, nouveau travail, etc.), pour vous concentrer sur autre chose que le tabac. Faites-vous aider par un spécialiste et par votre entourage, afin de ne pas perdre la précieuse motivation des débuts !

Réduire sa consommation de cigarettes ?

Vous pensiez que cela allait suffire, au moins dans un premier temps ? Et bien non ! Les spécialistes sont unanimes : rien ne sert de diminuer, il faut arrêter. En effet, les bénéfices sur votre santé ne sont pas prouvés, en cas de réduction. Passer de vingt cigarettes à dix ne vous aidera pas à aller "mieux".

Comment arrêter ?

De nombreuses méthodes peuvent vous aider à arrêter de fumer. Les patchs et les gommes à la nicotine, les cigarettes sans tabac, l'acupuncture, les psychothérapies comportementales, l'homéopathie, l'hypnose, etc. Pour savoir quelle méthode est la mieux adaptée à votre cas et si vous devez arrêter de fumer brutalement ou progressivement, n'hésitez pas à consulter un tabacologue. Il saura mieux que personne vous conseiller les meilleurs "traitements", pour de meilleurs résultats. Ne prenez pas la chose à la légère, mettez toutes les chances de votre côté ! Le tabac, vous en viendrez à bout !

Tabac Info Service
: 0 825 309 310. Coût d'une communication locale depuis un poste fixe - 7j/7, 8h00 - 20h00.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience