• Bien-être
  • Santé

Docteur, il paraît que... 10 idées reçues sur la santé

Article par Esprit Femme , le 05/09/2006 à 10h09 , modifié le 05/09/2006 à 17h35 0 commentaire

Mets tes chaussettes, tu vas t'enrhumer, mange ta soupe si tu veux grandir... Nos mères le disaient, nous le répétons à nos enfants. Info ou intox ? On fait le point.

1 - Le stress fait grossir 
Vrai et faux à la fois - Selon sa durée, son intensité, le stress fait aussi bien maigrir que grossir ! En grande partie à cause du cortisol, une hormone secrétée par les glandes surrénales et qui joue un rôle dans la régulation de l'appétit et le stockage des graisses. Curieusement, ce sont les femmes rondes qui résistent le mieux aux méfaits d'une surproduction de cortisol, tandis que les très minces ont tendance, en cas de stress prolongé, à stocker plus facilement.

2 - L'ail est bon pour le cœur
Vrai - Comme il dilate les vaisseaux sanguins, l'ail fait baisser la tension artérielle. Il abaisse aussi le taux de mauvaises graisses dans le sang et le fluidifie. On vient de découvrir son rôle dans la prévention des cancers de l'estomac et du côlon.

3 - Manger du poisson stimule la mémoire et rend intelligent
Faux - La forte teneur en phosphore du poisson nous rendrait-elle plus brillants? Non, car le phosphore n'a aucun impact particulier sur la mémoire. Comme d'autres nutriments, il participe au bon fonctionnement des cellules. En revanche, il est vrai que le poisson demeure une excellente source de protéines et d'acides gras essentiels qui, eux, sont excellents pour le cerveau.

4 - Le chocolat constipe
Faux - Ce sont la sédentarité, un manque d'hydratation et un régime trop pauvre en fibres qui posent problème et pas le chocolat qui apporte à la fois des graisses (elles favorisent le transit) et des fibres. Alors profitez sans angoisser de ce délicieux antidépresseur naturel, tout en faisant attention à votre taux de cholestérol...

5 - Quand l'appétit va, tout va
Faux - Et le ver solitaire ? Et l'hypothyroïdie ? Et la boulimie ? Non décidément, il arrive que parfois, quand l'appétit va, tout ne va pas si bien que cela car de nombreuses pathologies provoquent une augmentation de l'appétit.


6 - Mets des chaussettes, tu vas t'enrhumer !
Faux - À moins que les virus responsables des rhumes et autres grippes ne remontent de nos orteils jusqu'à nos fosses nasales (ce qui serait un scoop médical), les chaussettes n'ont absolument rien à voir dans l'affaire.

7 - Les traitements antibiotiques fatiguent
Faux, mais parfois un peu vrai tout de même... - Ce ne sont pas les antibiotiques qui fatiguent, mais la maladie contre laquelle ils ont été prescrits. Cependant, comme ils perturbent la flore intestinale, ils provoquent parfois des diarrhées qui, elles, fatiguent. Les antibiotiques sont aussi de grands ennemis de la flore vaginale et peuvent favoriser le développement de mycoses vaginales.

8 - Le manque de calcium provoque des tâches blanches sur les ongles
Faux - Le calcium n'y est pour rien ! L'ongle est composé de lames de kératine collées entre elles. Parfois, lors de la fabrication de l'ongle, il se produit un loupé, un peu comme une bulle lorsque l'on pose du papier peint. Ces petites zones mal collées entraînent un manque de transparence qui empêche de voir la couleur rosée de la chair sous-jacente et qui crée l'illusion que l'ongle est taché de blanc. Il n'y a donc ni maladie ni carences dissimulées derrière ce manque de transparence.

9 -  Aspirine et stérilet sont incompatibles 
Faux - Même si l'idée persiste en France depuis les années 1980, il n'a jamais été démontré que prendre de l'aspirine alors que l'on porte un stérilet provoquait le moindre problème (hormis au moment des règles, si elles sont déjà naturellement abondantes). Aux États-Unis ou en Angleterre, les femmes porteuses de stérilets consomment de l'aspirine. Les Françaises auraient-elles une physiologie différente ? Les mêmes réticences se retrouvent pour la pose d'un stérilet chez une femme n'ayant pas eu d'enfant, alors qu'aucune étude n'a démontré à ce jour le moindre risque de stérilité.

10 - Mange ta soupe si tu veux grandir !
Faux - Ce n'est pas beau de mentir aux enfants : la soupe n'a jamais fait grandir, du moins pas plus que les autres aliments. La croissance est influencée par une multitude de facteurs : la génétique, les hormones et l'équilibre alimentaire mais pas spécialement par la soupe... En revanche, la soupe, si elle se compose de légumes différents, permet, en une seule assiette, de donner aux enfants un véritable cocktail de vitamines et d'oligoéléments nécessaires au bon déroulement de leur croissance. Et de se rapprocher des cinq fruits et légumes par jour recommandés pour un bon équilibre alimentaire.


 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience