• Bien-être
  • Santé

Conseils pour retrouver le sommeil

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 11/02/2008 à 16h48 , modifié le 09/10/2009 à 18h29 0 commentaire

Le sommeil est un élément moteur dans notre vie, une source de bienfait. Mais pour un tiers des Français, tous âges confondus, le sommeil n'est pas aussi réparateur qu'ils le souhaiteraient. Leurs nuits sont hélas ponctuées d'insomnies. Quelques explications...

Le trouble le plus fréquent : l'insomnie
En matière de sommeil, il n'y a pas de règles quant à la durée nécessaire à chacun. C'est avant tout la qualité qui compte. 5 à 6 heures, seulement, peuvent suffire à certaines personnes (un Français sur quatre dort moins de 6 heures). Les 8 heures fatidiques ne s'appliquent donc pas à tout le monde.
L'insomnie, le trouble du sommeil le plus fréquent touche plus la femme, survient souvent après 40 ans et augmente avec l'âge. Les personnes vivant dans une grande agglomération sont également plus concernées. Les temps de transport entrent fortement en jeu. Les répercussions sur le quotidien se manifestent principalement par : une fatigue, une somnolence, un manque d'attention et de concentration, parfois de la déprime. Le manque de sommeil entraîne une baisse de l'énergie et du dynamisme, il en résulte un impact sur la vie professionnelle non négligeable. Les insomniaques sont en effet plus souvent absents du bureau.
 
Les causes 
80 % des insomnies sont liées à une mauvaise hygiène de vie avec une forte consommation d'alcool, de thé, de café ou bien encore de médicaments, ou à un environnement psychologique négatif comme le stress du travail, un divorce, un deuil...
20 % sont liées à une pathologie comme les impatiences (tremblements) dans les jambes, une apnée du sommeil ou le ronflement.
Une insomnie peut aussi être révélatrice d'une maladie plus importante, comme l'asthme, l'hyperthyroïdie, les maladies pulmonaires ou cardio-vasculaires. Certaines dépressions débutent également par des troubles du sommeil.
 
La prise en charge
Seulement un quart des personnes souffrant d'un mauvais sommeil est soigné correctement. « Cette absence de prise en charge, souligne le Professeur Patrick Lévy, président de l'Institut national du sommeil, est encore due à la difficulté de trouver le bon interlocuteur et des délais nécessaires pour obtenir un rendez-vous ». Pourtant, quelle que soit la cause d'une insomnie, il est préférable de ne pas attendre des semaines pour s'en préoccuper, au risque d'entrer dans la chronicité. Un traitement de courte durée, qui ne vous entraînera pas dans une dépendance médicamenteuse, permettra avant tout de rééquilibrer votre horloge biologique. Mais attention toutefois à ne pas développer de dépendance psychologique à ce produit.
Pour les individus souffrant de troubles du sommeil plus importants, il existe aujourd'hui des centres de sommeil où la prise en charge se fait par une équipe pluridisciplinaire (neurologue, cardiologue, pneumologue, psychiatre, médecin généraliste). Un enregistrement du sommeil peut être proposé à domicile ou dans le centre.
 
Quelques règles d'hygiène de vie très simples peuvent vous permettre de retrouver un bon sommeil.
  • Avant tout ne dramatisez pas après deux ou trois mauvaises nuits, au risque d'appréhender le moment du coucher.
  • Essayez de repérer les premiers signes d'endormissement et si possible vous coucher à ce moment-là (bâillements, picotements des yeux...).
  • Dînez léger et ne consommez pas d'excitants.
  • Faites de l'exercice physique dans la journée.
  • Dormez dans un environnement agréable, pas trop chauffé et si possible sans bruit.
  • Vérifiez l'état de votre literie.
  • Bannissez la télévision et l'ordinateur de votre chambre et bien sûr le tabac.
  • Evitez les situations de conflits et de stress.
  • Ne prenez pas un bain trop chaud avant le coucher.
A lire :
Le sommeil, c'est vital
Comprendre et vaincre les insomnies grâce aux médecines douces
Dr Gérard Pacaud - Editions Marabout : 5,90 €

Retrouver le sommeil
Toutes les clés pour retrouver repos et sérénité
Editions Hachette

Source des infos : Institut national du sommeil et de la vigilance
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience