• Bien-être
  • Santé

Comment accompagner un proche atteint du cancer ?

Article par La Rédaction avec agence , le 15/03/2012 à 09h00 , modifié le 15/03/2012 à 12h01 0 commentaire

Un cancer diagnostiqué touche le malade mais aussi ses proches. Ils doivent l'accompagner lors de son traitement médical et partager ses émotions. Une aide extérieure (psycho-oncologie) est appréciable.

Un diagnostic de cancer chamboule la vie du malade et de son entourage. Le conjoint devient le principal soutien avec un rôle essentiel à jouer dans la prise en charge globale de la maladie. Quoi faire et que dire pour aider l'autre ?

A ses côtés face à l'équipe médicale
Près de mille nouveaux cas de cancer sont détectés chaque jour en France selon l'Institut de veille sanitaire (InVS). Autant de chapes de plomb qui s'abattent sur les malades, mais qui touchent aussi leur entourage soit des centaines de milliers de familles chaque année. Dès l'annonce d'un diagnostic de cancer, le rôle des proches devient primordial. Assister aux consultations médicales est fortement recommandé pour aider le malade à mémoriser les propos tenus par l'équipe médicale - et ne pas retenir que les aspects négatifs par exemple - et les conseils donnés. Il sera ensuite bien plus facile d'échanger et de comprendre la maladie puis de prendre les meilleures décisions. Les proches ne doivent pas hésiter à jouer les intermédiaires avec l'équipe soignante.

Ecouter et exprimer les émotions
Chacun réagit différemment face à la maladie. Les relations peuvent être perturbées à chacune des étapes : l'annonce, les traitements, la rémission ou la récidive d'un cancer. Il faut apprendre à accepter la tristesse du malade et oser montrer la sienne. Chacun souffre de son côté, voulant dissimuler ses émotions, et souvent le malade culpabilise de faire subir cette épreuve à son entourage. Pour éviter les incompréhensions, l'écoute est essentielle. La parole aide à accepter certaines situations difficiles. L'échange passe par la parole mais aussi par les gestes et les attitudes.

Se faire aider et partager son expérience
Vivre auprès d'une personne malade, la soutenir et l'accompagner peut être éprouvant moralement et physiquement. Il ne faut pas hésiter à se faire aider par l'équipe médicale. Si besoin, elle orientera la famille vers d'autres professionnels pour un soutien psycho-oncologique, des traitements complémentaires ou un accompagnement spirituel. Autre piste précieuse, il existe des groupes de soutien des proches dans les associations, des forums de discussion pour échanger conseils et expériences ou des Espaces de Rencontres et d'Information (ERI) dans les établissements hospitaliers. Enfin, prendre un congé d'accompagnement est également une possibilité.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience