• Bien-être
  • Santé

Chouchouter ses genoux : prévenir et soigner les entorses

Article par Katia BLETRY , le 11/09/2009 à 01h10 , modifié le 11/09/2009 à 01h22 0 commentaire

Prudence : l'entorse représente un tiers des pathologies du genou. Lésion d'un ou plusieurs ligaments, elle peut être très douloureuse. Voici les conseils pour prévenir et soigner ce risque.

L'entorse résulte de la torsion du genou. Lors d'un traumatisme lié à un choc ou à un mouvement contraire au cours d'une activité physique, l'articulation peut se retrouver dans une position qui dépasse son amplitude naturelle ce qui provoque une lésion. L'entorse est dite bénigne lorsqu'il s'agit d'un étirement des ligaments. Par contre, dans le cas où il y aurait un déchirement et en particulier, celui des ligaments croisés, l'entorse est jugée grave.

En prévention, il est recommandé de faire une activité physique pour renforcer les muscles du genou et du dos : " Je conseille la marche pas uniquement pratiquée sur un terrain plat mais également sur un terrain avec des dénivelés ", affirme Lionel Corvisy, masseur-kinésithérapeute.

L'idéal est de marcher en continu environ 35 minutes par jour et de prendre les escaliers au lieu de l'ascenseur pour faire travailler les muscles de la jambe. De plus, il est primordial de se préparer et s'échauffer avant toute activité sportive et notamment avant de partir au ski où le risque de se blesser demeure important.

La règle d'or est de s'équiper de chaussures adaptées : " On peut opter pour une paire de chaussures de randonnée, mais le mieux reste de faire un bilan pédologique pour savoir si vos pieds sont pronateurs ou supinateurs, c'est-à-dire si la plante de vos pieds regardent vers l'extérieur ou l'intérieur ", explique le spécialiste. Autre grande précaution : l'hydratation, très importante au cours de la pratique d'un sport pour éliminer les toxines.

Dans le cas d'une entorse bénigne, la partie atteinte doit être immobilisée par une attelle en rectitude. Si le genou est gonflé, il faut appliquer de la glace pour diminuer l'inflammation et la douleur. Il est aussi conseillé de maintenir le pied en élévation une vingtaine de minutes pour améliorer la circulation sanguine. Enfin, des séances de rééducation et de thérapie chez le kinésithérapeute sont prescrites pendant 3 à 6 semaines  des séances de rééducation et de thérapie chez le kinésithérapeute entre 3 à 6 semaines. Objectif : travail des muscles (quadriceps et disques jambiers) et de l'équilibre, ultrasons, massages de retour veineux etc. Si l'entorse est grave, la patient est traité dans le même cas qu'une entorse bénigne ou peut opter pour l'opération, la ligamentoplastie, qui  consiste à remplacer le ligament cassé par une greffe.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience