• Bien-être
  • Santé

Chaleur : attention à la déshydratation

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 07/07/2007 à 17h28 , modifié le 02/06/2008 à 15h40 0 commentaire

L'envie de vous gorger de soleil et de chaleur ne doit pas vous faire oublier une règle essentielle d'hygiène de vie : bien s'hydrater et ne pas vous exposer n'importe comment. Suivez nos conseils pour profiter de l'été en pleine forme.

L'eau est le principal constituant du corps. Il représente environ les 2/3 du corps d'un adulte. L'été, votre organisme a besoin d'un minimum de trois litres par jour. Deux litres sont en général apportés par la boisson et le reste par les aliments.
Tout au long de la journée le corps élimine cette eau, notamment par la transpiration et les urines, d'où l'importance de compenser ces pertes hydriques.

Les signes annonciateurs d'un coup de chaleur :
- Sensation de soif intense.
- Bouche et langue sèches.
- Peau chaude, rouge et sèche
- Fatigue, faiblesse, somnolences.
- Yeux cernés.
- Absence d'urines.
- Convulsions et perte de connaissance dans les cas les plus graves.

Les mesures préventives :
- Buvez régulièrement et suffisamment. Emportez systématiquement avec vous une bouteille. La sensation de soif apparaît en général quand votre corps a déjà perdu trop d'eau.
- Evitez de boire de l'alcool.
- Ayez toujours à portée de main un brumisateur pour vous mouiller la nuque et la tête.
- Portez un chapeau ou une casquette blanche de préférence, des vêtements clairs, légers et fluides.
- Ne vous exposez pas et ne faites pas du sport aux heures les plus chaudes de la journée (12 h à 16 h).
- Ne faites pas la sieste en plein cagnard mais plutôt dans un endroit frais et ventilé.
- Fermez les fenêtres tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Faites des courants d'air la nuit.
- Si vraiment il fait trop chaud chez vous, n'hésitez pas à vous rendre dans un endroit climatisé proche de votre domicile.


Les bébés, les personnes âgées et les sportifs sont encore plus fragiles face à la chaleur.

Si vous vous trouvez en présence d'une personne victime d'un vrai coup de chaleur, mettez-là dans un endroit frais, faites-la boire, enlevez lui ses vêtements et aspergez-là d'eau. Vous pouvez également la couvrir de linges humides et surtout composez le 15.

Les bébés
L’enfant en bas âge est très vulnérable, surtout en cette période où il peut être amené à rester longtemps dans une voiture. S’il devient très rouge, a de la fièvre, pleure beaucoup et a les yeux cernés, donnez-lui vite un biberon d’eau et passez-lui de l’eau sur le corps avec un brumisateur par exemple. Le mieux est de lui faire prendre un bain avec une température de deux ou trois degrés inférieurs à la sienne.
Faites-le donc boire très régulièrement même s’il ne le réclame pas.

Les personnes âgées
Les personnes âgées sont excessivement sensibles aux fortes chaleurs, car en vieillissant l’être humain perd la sensation de soif. N’hésitez donc pas à les forcer à boire.

Les sportifs
L’été est souvent propice à la pratique de nombreuses activités physiques. Une bonne hydratation est obligatoire, avant, pendant et après l’effort. L’eau permet d’évacuer les toxines de l’effort. Le sportif doit anticiper sa soif.
Sachez que lorsque la sensation de soif apparaît, le sportif présente déjà un déficit d’eau d’un litre et demi environ.

Source des informations
: INPES
Consultez le site du ministère de la Santé accessible en cas de canicule.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience