• Bien-être
  • Santé

C'est la semaine de la vaccination, du 20 au 26 avril

Article par , le 20/04/2009 à 10h33 , modifié le 20/04/2009 à 10h53 0 commentaire

La Semaine européenne de la Vaccination commence aujourd'hui lundi 20 avril, et se poursuit jusqu'à dimanche soir. Cette année, la rougeole est à l'honneur.

"Vaccination, où en êtes-vous ?" C'est le credo de cette troisième Semaine européenne de la Vaccination, qui engendre de nombreuses actions à travers la France du 20 au 26 avril. L'objectif est de sensibiliser le plus grand nombre aux vaccins : souligner l'importance d'être à jour, informer la population sur les différents types de vaccins, pour qui, pourquoi, et quand.

Cette année, la rougeole est la priorité en France. Le ministère de la Santé et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) ont publié les chiffres de cette maladie : près de 600 cas de rougeole ont été déclarés à l'Institut de veille sanitaire (InVS) en 2008. Mais cela n'est rien par rapport aux milliers de cas apparus l'an dernier, d'après les analyses scientifiques réalisées sur les épidémies.

Cette semaine, l'accent est donc mis sur la rougeole, cette maladie infectieuse qui peut être mortelle si elle est mal soignée. Le vaccin est donc primordial pour les bébés, mais aussi pour les enfants et les jeunes adultes non vaccinés, car la rougeole touche aussi bien les petits que les grands.

L'idée que la rougeole n'est qu'une maladie infantile bénigne est fausse : un tiers des cas de rougeole en 2008 concernait des personnes âgées de plus de 15 ans, selon un rapport d'Eurosurveillance. Ainsi, jusqu'à l'âge de 29 ans, il est encore temps de se faire vacciner. 

La semaine de mobilisation est aussi l'occasion de rappeler un point essentiel : en augmentant la part de population qui se fait vacciner pour une maladie donnée, les risques que la maladie se propage et devienne une épidémie s'amenuisent.

Et le corps médical souhaite alerter les Français : ils ne se vaccinenet pas assez contre la rougeole, ce qui explique que la maladie se répande autant. Selon un bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), la couverture vaccinale devrait atteindre les 95 % afin d'endiguer la propagation du virus.

Dans l'ensemble, les Français ont conscience de l'importance de la vaccination, selon une étude de l'Inpes de 2008. Pour 94% des personnes interrogées, il faut se protéger individuellement de la maladie, et pour 95%, il est important de se faire vacciner pour éviter de transmettre cette maladie.

Pour en savoir plus : www.semaine-vaccination.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience