• Bien-être
  • Santé

Allo docteur, je suis accro aux UV !

Article par , le 21/04/2010 à 10h28 , modifié le 21/04/2010 à 10h38 0 commentaire

Selon une étude, très sérieuse, publiée dans la revue américaine Archives of Dermatology, les personnes qui fréquentent assidument les UV pourraient développer une forme d'addiction proche de celle de l'alcool et de la drogue.

Se droguer aux UV, l'idée peut sembler saugrenue, mais selon une étude très sérieuse menée par des chercheurs américains, les personnes qui font des UV de façon régulière développeraient une forme d'accoutumance. Mieux, cette forme de dépendance a un nom : la tanorexie.

"En plus de leur désir d'améliorer leur teint, ils vont se faire bronzer pour se détendre, être de meilleure humeur ou socialiser", expliquent les auteurs de cette étude.

Forts de ces résultats, les auteurs du rapport envisagent de proposer de faire remplir un questionnaire sur la dépression et l'anxiété à ceux qui utilisent les cabines de bronzage et de les envoyer, si nécessaire, chez un psy.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience