• Bien-être
  • Santé

Allo Docteur : j'ai le décolleté frippé

Article par , le 28/03/2010 à 11h26 , modifié le 29/03/2010 à 19h53 0 commentaire

La faute au soleil, au vieillissement de la peau, passé 40 ans, notre décolleté trahit parfois notre âge. Que faire pour retrouver une peau de bébé ? On vous dit tout !

La médecine esthétique au service de la jeunesse de nos seins

Pour améliorer l'aspect de la peau du décolleté et retrouver de beaux seins, plusieurs techniques existent. Parmi les plus courrues actuellement : l'association peeling au TCA-Mésolift et Mésobotox. Le principe du peeling moyen au TCA (acide thrichloracétique) est d'appliquer un produit chimique au niveau du décolleté. Par la suite, l'épiderme rougit, brunit puis se désquame. Au terme de la cicatrisation, les tâches et les ridules sont estompées, la peau est plus douce et apparaît comme plus jeune.

En parallèle, on lui adjoint souvent du Mésoliftt, consistant à injecter, toujours au niveau du décolleté, un cocktail d'acide hyaluronique, de vitamines, d'oligo-éléments et d'acides aminés. L'intervention procure un effet coup d'éclat hydratant et assouplissant immédiat mais sert aussi à l'épiderme à s'auto-régénérer puisque cette améliore la micro-circulation sanguine et l'élimination des déchets par l'organisme.

Il est judicieux de conjuguer ces deux méthodes avec l'administration de Mésobotox ou micro-injections de Botox dilué. Pratiquées au niveau des muscles de cette zone, elles auront un effet tenseur et atténueront rides et ridules. Enfin, on peut aussi employer l'acide hyaluronique notamment pour combler, et donc gommer, le sillon entre les deux seins.

Les nouvelles techniques

La carboxythérapie peut également se révéler utile pour rajeunir cette région du corps. Assez récente en France, elle désigne le fait d'injecter sous la peau du gaz CO2, stérile, sous pression et chauffé à une température avoisinant les 40 degrés. Emis par une machine et diffusé par le biais d'une aiguille, ce gaz décolle les tissus, ce qui provoque une réaction en chaîne : dilatation des vaisseaux sanguins, afflux accru d'oxygène et,enfi fabrication de nouveaux vaisseau sanguins. Au fil des séances (6 à 12 sont nécessaires selon l'état du décolleté), l'épiderme se raffermit. Il a une apparence plus jeune et ses irrégularités sont effacées.

Dernière alternative : celle du laser de relissage fractionnel Fraxel, IPL ou Aluma, permettant, en chauffant la peau, de relancer la production de collagène et donc d'améliorer la texture et l'uniformité cutanées. Ce type de laser, sans suites d'intervention lourdes, est particulièrement approprié sur les décolletés présentant des taches rouges.  

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience