• Bien-être
  • Santé

Agathe Cléry : peut-on devenir noir ?

Article par , le 03/12/2008 à 15h57 , modifié le 03/12/2008 à 17h24 1 commentaire

Le dernier opus d'Etienne Chatiliez, Agathe Cléry, nous montre une Valérie Lemercier qui devient noire. En dermatologie, est-ce possible ? La peau peut-elle se pigmenter comme dans le film ?

Dans le film Agathe Cléry, sorti en salles le 3 décembre, une femme blanche et raciste devient noire. Est-ce que ce genre de pigmentation cutanée est possible en réalité ?

Selon les dermatologues, on ne peut pas devenir noir, d'un point de vue chromatique, c'est-à-dire si l'on se place sur l'échelle des couleurs. Aucun changement de couleur de peau n'est possible tel que le subit Agathe Cléry, interprétée par la très douée Valérie Lemercier. On ne peut pas modifier son matériel génétique lorsqu'il est question d'origine ethnique.

Cependant, il existe des maladies d'hyperpigmentation telles que la maladie d'Addison, une maladie endocrinienne rare qui trouve ses causes dans une insuffisance des glandes surrénales. la peau bronze par endroit, jusqu'à totalité de la surface cutanée. Cette maladie est en partie réversible.

Certaines autres maladies, appelées hémochromatoses, provoquent également une pigmentation de la peau. Ce sont des maladies hématologiques (concernant le sang), se caractérisant par une anomalie héréditaire de l'utilisation du fer par l'organisme avec absorption trop importante en fer aboutissant dans certains cas à un excès de fer dans l'organisme entraînant une coloration de la peau excessivement importante, mais aussi une cirrhose du foie et quelquefois un diabète sucré.

Enfin, un syndrome paranéoplasique peut amener la peau à foncer. C'est l'ensemble des anomalies qui peuvent révéler un cancer.

A l'inverse, la peau peut parfois se mettre à blanchir, comme Mickael Jackson. c'est ce qui arrive dans certains cas de vitiligo, une maladie de l'épiderme qui laisse apparaître des taches blanches sur le corps. Cette maladie peut être d'ordre génétique ou liée à un stress violent. Le vitiligo touche 2 à 3 % de la population mondiale, alors que les maladies d'hyperpigmentation sont beaucoup moins fréquentes.

Néanmoins, les patients atteints de telles maladies ne réagissent pas aussi violemment qu' Agathe Cléry ! Dans la majorité des cas, ils ne font pas d'interprétation d'identité ethnique. La gêne principalement ressentie est esthétique, liée au manque d'uniformité de la pigmentation. En bref, c'est le fait d'avoir des taches sur le corps qui dérange, qu'elles soient claires ou sombres. Certains malades atteints de dépigmentation comme le vitiligo procèdent d'ailleurs (comme Mickael Jackson) à des opérations qui finissent de dépigmenter la peau pour obtenir un résultat homogène.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Irshad, le 16/03/2009 à 05h45 : Vitiligo is no doubt a serious chronic skin affliction causing white spots on skin. Treatment of vitiligo is not so easy due to the lack of knowledge about its causations of vitiligo http://www.antivitiligo.com/vitiligo/

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience