• Bien-être
  • Santé

6ème semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse

Article par , le 07/03/2011 à 17h00 0 commentaire

Chaque année, 2 000 personnes atteintes de maladies graves du sang, comme les leucémies, les lymphomes, mais aussi d'autres formes de pathologies sanguines moins bien connues ont besoin d'être soignées par une greffe de moelle osseuse.

A l'occasion de la 6ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse (du lundi 7 au dimanche 13 mars 2011), l'Agence de la biomédecine lance en collaboration avec l'Etablissement Français du Sang, les centres hospitaliers et avec le soutien des associations, une nouvelle campagne d'information sur le don de moelle osseuse autour des "Veilleurs de vie".
L'enjeu ? Recruter 18 000 donneurs de moelle osseuse en un an et diversifier les profils de nouveaux donneurs sur le registre français. Chaque donneur de moelle osseuse peut ainsi offrir à un malade une chance supplémentaire de guérison.

La création d'une communauté de Veilleurs de vie

En 2011, la nouvelle campagne de mobilisation pour le don de moelle osseuse met en avant l'engagement des donneurs, une population d'hommes et de femmes qu'elle vise à fédérer en créant une communauté : celle des Veilleurs de vie. Avec l'illumination le vendredi 4 mars d'une grande veilleuse rouge au cœur de Paris sur le Parvis des Droits de l'Homme du Trocadéro, symbolisant les milliers de Veilleurs de vie prêts à se rendre disponibles pour les malades, prolongée par l'organisation d'événements sur le terrain dans neuf grandes villes de France les 11 et 12 mars, l'Agence de la biomédecine a souhaité donner de la visibilité à leur engagement :


- Pour les malades, afin de leur montrer qu'une communauté importante est en veille pour eux.

- Pour les Veilleurs de vie, afin de les inciter à mobiliser et rassembler autour d'eux.

- Pour de futurs volontaires au don, en les encourageant à rejoindre cette communauté et faire partie des 18 000 nouveaux donneurs espérés en 2011. Plus les donneurs sont nombreux, plus la probabilité de sauver un malade augmente. Cette mobilisation est essentielle au recrutement de 18 000 nouveaux donneurs en 2011.

Pour pouvoir mieux répondre aux besoins des malades, un objectif de 240 000 donneurs inscrits a été défini à l'horizon 2015. Cela permettrait de trouver plus facilement un donneur compatible en France pour les personnes malades en attente de greffe, et de participer encore davantage à la solidarité internationale avec les 71 registres nationaux partenaires.

Trois conditions pour devenir donneur

Pour devenir donneur de moelle osseuse, il est indispensable d'être en parfaite santé, d'être âgé de 18 ans minimum à 50 ans révolus lors de l'inscription, d'accepter de répondre à un entretien médical et de faire une prise de sang.

Deux modes de prélèvement

- Le prélèvement dans les os du bassin : effectué sous anesthésie générale, l'intervention dure une heure environ et nécessite une hospitalisation de deux jours. Ce type de prélèvement permet le recueil des cellules souches mais aussi de leur environnement.

- Le prélèvement dans le sang par cytaphérèse : le donneur reçoit un médicament par injection sous-cutanée, une semaine avant le prélèvement en ambulatoire. Ce médicament libère les cellules souches de la moelle osseuse qui vont quitter les os pour passer temporairement dans le sang, où elles seront prélevées.

Le prélèvement de la moelle osseuse peut se faire de deux manières. Ce choix est déterminé par le médecin, tenant compte des caractéristiques du donneur et du receveur. Il se planifie entre un et trois mois à l'avance. La législation prévoit la prise en charge des frais liés à l'intervention et l'organisation d'un arrêt de travail si nécessaire.

Qui sont les Veilleurs de vie ?

Les Veilleurs de vie, ce sont aujourd'hui 190 000 donneurs inscrits au registre français, prêts à donner un peu d'eux-mêmes le jour J. Mais ils ne sont pas encore assez nombreux pour répondre au besoin des malades. C'est pourquoi au travers de cette nouvelle campagne, l'Agence de la biomédecine a souhaité donner de la visibilité à leur engagement pour :

- Les malades, afin de leur montrer qu'une communauté importante est en veille pour eux,
- Les Veilleurs de vie, afin de les inciter à mobiliser et rassembler autour d'eux,
- Les futurs volontaires au don, en les encourageant à rejoindre cette communauté et faire partie des 18 000 nouveaux donneurs espérés en 2011.

Pour en savoir plus sur l'Agence de la biomédecine

L'Agence de la biomédecine est un établissement public national de l'État créé par la loi de bioéthique du 6 août 2004, dépendant du ministère de la Santé. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d'organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l'embryologie et de la génétique humaines.
L'Agence de la biomédecine met tout en œuvre pour que chaque malade reçoive les soins dont il a besoin, dans le respect des règles de sécurité sanitaire, d'éthique et d'équité. Son rôle transversal le lui permet.
Par son expertise, elle est l'autorité de référence sur les aspects médicaux, scientifiques et éthiques relatifs à ces questions. En matière de prélèvement et de greffe de moelle osseuse, l'Agence de la biomédecine :

- donne des objectifs quantitatifs et qualitatifs de recrutement de donneurs non apparentés ainsi que de recueil et de conservation des unités de sang placentaire

- gère le registre des volontaires au don de moelle osseuse appelé le registre France Greffe de Moelle, l'inscription des volontaires, les demandes d'interrogation de l'ensemble des registres nationaux et internationaux de donneurs et des banques de sang placentaire, l'organisation des prélèvements pour les médecins greffeurs,

- assure l'évaluation des activités de prélèvement et de greffe,

- publie ses rapports d'activités et les tient accessibles au public sur son site Internet. Pour le découvrir, cliquez ici

- contribue à l'amélioration de la qualité de ces activités par des actions de formation des professionnels,

- est chargée de développer l'information sur le don, le prélèvement et la greffe de cellules, d'organes et de tissus. Pour en savoir plus, cliquez ici

Quelles sont les maladies traitées par le don de moelle osseuse

Les leucémies sont des cancers du sang pour lesquels on pratique le plus de greffes de moelle osseuse. Les leucémies aiguës touchent environ 5 000 personnes par an en France, surtout des enfants et des personnes âgées. Elles sont caractérisées par un nombre anormalement élevé de globules blancs dans le sang.

L'aplasie médullaire est une pathologie rare qui affecte surtout les enfants ou les jeunes adultes. Elle est caractérisée par un arrêt du fonctionnement de la moelle osseuse. L'aplasie médullaire représentait 4 % des malades greffés en 2008.

L'anémie de Fanconi est une affection génétique rare qui touche une naissance sur 350 000 en France. Elle se caractérise par un ensemble de malformations congénitales variables, une insuffisance de la moelle osseuse d'apparition retardée et un risque élevé de leucémie aiguë et de cancers.

Les déficits immunitaires congénitaux chez les enfants : il s'agit d'infections sévères et récurrentes débutant dès les premiers mois de vie de l'enfant. Elles concernent une naissance sur 200 000 en France.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience