Respirer pour vaincre le stress

Article par Christelle MOSCA , le 26/01/2010 à 18h48 , modifié le 26/01/2010 à 18h56 0 commentaire

En période de stress, votre respiration a tendance à se bloquer. Ce qui participe à cette sensation d'oppression. Aussi, apprenez à bien respirer pour mieux gérer vos angoisses et rester zen.

On n'imaginerait pas qu'il soit nécessaire d'apprendre ce que nous faisons automatiquement à chaque instant. Et pourtant, notre façon de respirer s'avère si inefficace qu'il devient important de découvrir comment faire pénétrer l'air dans un corps trop souvent asphyxié : nous n'utilisons que le tiers de notre capacité pulmonaire !


Aussi, amusez-vous à tester les exercices proposés et vous verrez qu'ils vous aideront à acquérir une meilleure respiration au quotidien, sans même y penser.
 
Mais avant cela, saviez-vous que la respiration endosse, chez un individu, les fonctions suivantes ?
 
Sur le plan physique : L'oxygène permet de régénérer le sang et les cellules du cerveau. Mais aussi de décontracter les vertèbres cervicales et par conséquent, atténuer certains maux de têtes. Enfin, l'oxygène inspiré brûle les substances nutritives pour les transformer en énergie.
 
Sur le plan psychique : La respiration est un tranquillisant naturel qui réduit les tensions musculaires et le sentiment d'anxiété liés au stress. La pratique du yoga n'est-elle pas principalement basée sur la respiration ?
 
Sur le plan intellectuel : Une bonne oxygénation du cerveau développe les facultés mentales, fortifie la mémoire et aide à la concentration.
 
 
Comment bien respirer au quotidien ?
 
Dans la vie quotidienne, il est conseillé d'inspirer et expirer le plus possible par le nez. Ce qui s'avère plus naturelle que la respiration effectuée par la bouche. Mais pour que cette dernière soit efficace, elle doit respecter les 5 caractéristiques suivantes :
 
Profonde : En inspirant, il faut s'imaginer remplir tout son corps d'oxygène.
Fluide : La respiration doit faire des vagues dans le corps : elle part du bas du dos, gonfle le ventre puis le thorax. À l'expiration, la vague part dans le sens inverse.
Egale : L'inspiration et l'expiration doivent être de même durée.
Silencieuse : En inspirant, il faut s'imaginer humer le parfum d'une fleur.
Ininterrompue : Les émotions coupent le souffle. Soyez attentif à ceci pour maintenir un rythme constant.

 
2 exercices respiratoires pour vaincre le stress et retrouver la forme

Cet exercice peut être effectué en position debout (pieds écartés de la largeur des épaules, genoux légèrement fléchis) ou assise. Ne raidissez pas votre corps.
1. Soulevez les bras devant vous, à hauteur de poitrine. En inspirant (doucement mais profondément par le nez), écartez les bras sur les côtés. Pensez à vos poumons qui grossissent et absorbent beaucoup d'oxygène.
2. En expirant (doucement mais profondément par le nez), replacez vos bras vers l'avant. Pensez à l'air qui s'en va en même temps que vos idées noires.
Répétez cet exercice 3 fois. 
 
 
Asseyez-vous sur une chaise : le dos bien droit ne touche pas le dossier, les pieds à plat, les épaules et les bras tombants, les mains sur les cuisses, les coudes serrés contre le buste. Gardez les lèvres fermées, les dents ne se touchent pas. Centrez votre regard sur un point face à vous.
1. Inspirez et expirez plusieurs fois rapidement, telle une femme enceinte qui pratiquerait la respiration du "chien" Finissez par une expiration profonde, calme, longue.
2. Durant l'expiration, détendez chaque membre de votre corps en le visualisant mentalement. Ne pensez à rien d'autre.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience