Ventre plat : je lutte contre les ballonnements

Article par Fleur Agnew , le 05/08/2009 à 16h41 , modifié le 09/01/2015 à 15h47 1 commentaire

Seul le manque d'exercice n'excuse pas l'apparition d'une petite brioche. D'autres facteurs peuvent expliquer la sensation d'avoir le ventre gonflé à l'hélium.

Je révise mon alimentation

 

Certains ingrédients sont plus difficiles ou plus lents à digérer que d'autres et peuvent alors ralentir le transit intestinal et engendrer des problèmes de constipation et créer par conséquent des ballonnements.
- A éviter :  les aliments dits raffinés ou transformés(pâtes, biscuits, viennoiseries, pain blanc...), les boissons gazeuses (même light !) le chewing gum et l'abus de crudités qui créent du volume dans l'estomac.
On y va aussi mollo sur le sel qui retient l'eau, et vous garantit un ventre de femme enceinte ! Méfiez-vous aussi des plats industriels  qui cachent souvent de grosses quantités de sodium.

 

- A privilégier : les fibres solubles qui facilitent le transit. On les trouve dans les céréales complètes, les légumes cuits et les légumineuses
Attention, on ne dépasse pas une consommation de 30 grammes par jour. Sinon vous risquez l'effet inverse en irritant votre colon et avec pour résultat... Un effet gonflette !
On dit "oui" aussi aux protéines contenues dans les viandes blanches (poulet, dinde...) et les poissons.

 

Je gère mon stress !

 

Il faut toujours écouter les messages que nous envoie notre corps. Nos angoisses ne viennent pas seulement empoisonner notre cerveau mais aussi notre ventre. Contrarié, notre transit se montre plus paresseux. A la clé ?  Douleurs et ballonnements disgracieux et douloureux.
Apprenez à vous relaxer et surtout à mieux respirer.  Les mains sur votre ventre, inspirez par le nez en le gonflant au maximum (comme si vous vouliez repousser vos mains). Puis, bloquez votre respiration et expirez par la bouche, lentement, en rentrant votre nombril au maximum. Vous chassez ainsi le stress et l'air accumulé.

 

J'anticipe les changements hormonaux

 

Nombreuses sont les femmes qui souffrent du syndrome prémenstruel, causé par la concentration de certaines hormones. Parmi ses nombreux symptômes, on retrouve les fameux ballonnements liés à la rétention d'eau, que peut subir le corps à cette période, ou à une constipation passagère. Quelques jours avant l'arrivée des règles, prenez soin de réduire votre consommation de sel et buvez des boissons diurétiques. 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • WIND BERNARD, le 02/09/2009 à 18h04 : Les ballonnements...sont normaux...il faut attendre les resultats des exercices physiques...pompes...etc.

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience