• Bien-être
  • Minceur

Truc minceur : Limiter la prise alimentaire à 12h/jour pour booster le métabolisme

Article par Léa BORIE , le 05/12/2014 à 12h58 , modifié le 05/12/2014 à 13h05 0 commentaire

Et si une simple astuce temporelle nous aidait à rester minces ? C'est le résultat apporté par une étude californienne qui préconise de manger dans une durée maximale de 12h sur une journée.

Les résultats de recherches californiennes, parus dans la revue scientifique Cell Metabolism, pourraient apporter une solution au problème grandissante d'obésité.


D'après des chercheurs américains du "Salk Institue", le fait de limiter sa prise alimentaire dans le temps, ce que l'étude appelle "TRF", "Time-restricted feeding", permettrait de prévenir divers problèmes nutritionnels et troubles métaboliques, notamment le diabète de type II, l'hypercholestérolémie ou encore la stéatose hépatique.


En observant l'évolution chez des souris de laboratoire, les chercheurs californiens sont partis du principe que le moment de la journée où nous mangions avait une incidence sur notre santé et sur notre poids. Les faits saillants de leur étude montrent qu'il serait bon de limiter ce temps d'accès à la nourriture à 9-12 heures, durant la phase active. Sans pour autant parler de restriction calorique.


Les avantages de cette méthode seraient proportionnels à la durée du jeûne. Ainsi, l'organisme serait plus apte à brûler les calories. Le système digestif serait alors mieux synchronisé et les bactéries intestinales qui contrôlent le métabolisme seraient plus à l'équilibre.
Ceci étant, pour les gourmandes qui ne veulent pas se priver pendant les fêtes, les repas en amoureux et les réunions de famille, les scientifiques annoncent qu'un écart peut être permis les week-ends.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience