• Bien-être
  • Minceur

Minceur : pour lutter contre la cellulite, pensez au drainage lymphatique

Article par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 15/01/2014 à 10h56 , modifié le 15/01/2014 à 12h11 0 commentaire

S'il y en a bien une chose que toutes les femmes détestent, c'est bien la cellulite. Pour en venir à bout, les drainages lymphatiques sont de bons alliés. La rédaction vous explique tout.

Halte à la cellulite !
Lassée de voir la peau de vos cuisses gondoler façon peau d'orange ? La faute à cette cellulite que l'on déteste toutes. En se chargeant des graisses qui ne sont pas éliminées par l'organisme, les cellules adipeuses grossissent et se lient les unes aux autres. Le tissu cellulaire devient alors moins régulier et c'est ce qui donne cet aspect déformé en surface. A l'intérieur, cela a également pour conséquence de freiner les flux circulatoires (sanguins et lymphatiques). Or, moins la circulation est active, plus la cellulite se forme. Un vrai cercle vicieux ! Quand les vaisseaux sanguins et lymphatiques sont compressés par la cellulite, la circulation est moins active, et un engorgement ce forme. C'est ce qui donne les douleurs de ce que l'on nomme communément « jambes lourdes ».
Pour l'éradiquer, les crèmes amincissantes, couplées à de l'exercice physique sont de bons alliés. Mais relancer la circulation avec un drainage lymphatique peut aussi permettre de désengorger les jambes et les cuisses.
 
Rebooster le système circulatoire
La lymphe, en tant qu'intermédiaire entre le sang et les cellules, apporte les nutriments vitaux et récupèrent les toxines à éliminer. Une élimination dont se chargent les ganglions. Il est donc important que sont flux soit régulier pour que le corps ne soit pas atteint par diverses infections. Ce phénomène naturel et automatique s'appelle « drainage lymphatique ». Mais il a aussi donné son nom à une technique de massage dont le but est justement de réamorcer ce flux. Pratiquée par les kinésithérapeutes et esthéticiennes, la technique est vouée à soulager les problèmes circulatoires médicaux et à éradiquer la cellulite.
 
La technique de massage
Le drainage lymphatique peut s'effectuer sur l'ensemble du corps. Quand il s'agit purement d'esthétisme, le praticien se concentre sur le bas du corps. Deux méthodes sont possibles, basées sur les théories des DR Vodder et DR Leduc. La seconde est la plus usitée en France. Il s'agit d'effectuer des pressions stimulantes là où se trouvent les ganglions sur le patient qui est allongé. Il débute juste au-dessus des clavicules, puis sous l'aisselle, pour redescendre le long de la poitrine puis sous le sein. D'un côté, puis de l'autre. Viennent ensuite les pressions qui se situent au niveau de l'aine, puis sous les genoux.
Une fois toutes les glandes activées, le praticien peut effectuer des mouvements d'ouverture et de fermeture le long des jambes. Ces mouvements de pressions et dépressions fonctionnent comme une pompe (capter les toxines avec un geste de résorption et les évacuer avec une manœuvre d'appel) qui activent la circulation de la lymphe (de matière naturelle, la lymphe met environ 48 heures à parcourir tout son système).
 
Que peut-on espérer d'une telle méthode ?
Une fois le massage effectué, les personnes qui souffrent de problèmes circulatoires se sentent soulagés, beaucoup plus légers. Comme les mouvements du massage sont très doux, beaucoup comparent la technique à une méthode de relaxation.
Intérieurement, on amorce un flux rapide des toxines, ce qui pousse l'organisme à devoir éliminer plus que d'ordinaire. N'hésitez pas à boire davantage suite à la séance et ne vous étonnez pas de devoir aller fréquemment aux toilettes.
 
Parce qu'elle draine un grand flux de liquide en peu de temps, la technique a cependant quelques contre-indications. Si vous souffrez d'une infection au stade aigüe, d'un problème de peau grave, d'insuffisance rénale ou cardiaque, passez votre chemin. Sauf si vous obtenez une prescription médicale pour soigner un problème circulatoire intense, la séance de drainage lymphatique sera à votre charge. Comptez entre 20 et 90 euros environ selon le praticien et la nature du problème.

 

Merci à Christine, kinésithérapeute au Resort Thalasso & Spa Miramar Crouesty****

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience