• Bien-être
  • Minceur

Mincir grâce à l'aromathérapie

Article par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 17/07/2013 à 10h30 , modifié le 06/08/2013 à 23h26 0 commentaire

Perdre du poids d'accord, mais pas question pour vous de la jouer contre-nature. Haro sur les techniques esthétiques invasives ou les aides-minceur chimiques, on adopte l'aromathérapie.

La minceur c'est bien beau, mais ça ne doit forcément passer par des méthodes contre-natures. Les solutions naturelles existes, la preuve avec l'aromathérapie. La spécialiste Françoise Rapp, nous explique le fonctionnement de l'aromathérapie et les bénéfices que l'on peut en tirer dans le cadre d'une perte de poids.
 
L'aromathérapie correspond à une utilisation thérapeutique d'huiles essentielles ou d'absolus. Ces essences sont localisées dans les cellules des plantes. On les obtient grâce à un processus de distillation à la vapeur d'eau, la pression à froid ou l'enfleurage. On appelle le liquide obtenu «eau florale» ou «hydrolat».

 

                                                        huiles essentielles


L'aromathérapie s'utilise aussi bien en cuisine, pour le ménage, comme remède santé et bien-être, qu'en beauté. On tire ses bénéfices grâce à des parfums d'ambiance, en inhalation, par voie interne ou trans-cutanée (massages, bains).
Sélectives, les huiles essentielles, quel que soit l'endroit du corps où elles sont appliquées, agissent là où le corps en a besoin. Par exemple, on peut appliquer des huiles connues pour leur effet diurétique sur les pieds, leur fonction dépurative fonctionnera. Bien qu'appartenant à la famille des médecines douces, mieux vaut tout de même respecter les doses indiquées, car les huiles peuvent être toxiques.

                               


La prescription minceur de Françoise Rapp :
Pour faire de l'aromathérapie notre allié minceur, on adopte le pamplemousse, le romarin, les algues, le géranium et le lemongrass pour leur action drainante, intéressante dans la phase «starter» d'une perte de poids. Cela permet de se libérer des toxines et de relancer les circulations. Le bouleau aura également une action diurétique. Le basilique exotique et la camomille feront des miracles pour réduire les sensations de faim. Enfin, le genévrier aidera à réduire la rétention d'eau et la cellulite.
On les utilise en cure orale à raison d'une cuillère à soupe, trois fois par jour avant les repas, ou dilué dans une boisson froide. Le tout pendant un mois, deux à trois fois par an.
En massages, on les associe à une huile végétale neutre (amande douce, macadamia, jojoba, bourrache...). 
En cuisine, on pourra donner de l'originalité à des plats minceur un peu fades en utilisant les huiles essentielles. Pensez par exemple à utiliser de la lavande dans les desserts pour leur donner du peps.
 
Françoise Rapp est l'auteure de l'ouvrage L'Aromathérapie et ses Bienfaits aux éditions Flammarion, en collaboration avec Isabelle-Sophie Lecorné.

 

                        L'Aromathérapie et ses bienfaits, Françoise Rapp
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience