• Bien-être
  • Minceur

Minceur : comment faire face aux gourmandises de Noël ?

Article par Loreleï BOQUET-VAUTOR , le 16/12/2013 à 17h04 , modifié le 25/11/2014 à 16h13 0 commentaire

Les chocolats, les petits fours et les repas copieux... les gourmandises ne manquent pas à Noël. C'est notre régime qui risque d'en prendre pour son grade. Pour profiter sans risque, suivez le guide.

Vives les gourmandises de Noël
Petites bouchées en chocolat, marrons glacés, papillotes, pâtes de fruits, pâte d'amande... Pendant les fêtes de fin d'année plus qu'à tout autre moment de l'année, les occasions de manger de délicieux mets se multiplient. Les gourmandes trouvent donc facilement leur bonheur et s'en donnent à cœur joie. Mais le problème, c'est que même petites, ces gourmandises s'ajoutent à un nombre de calories déjà conséquent en période de fêtes. Résultat, on prend facilement quelques kilos en plus, que l'on vient à regretter une fois l'euphorie de Noël passée. Mais comment faire ? Se priver de tout ? Certainement pas ! Les fêtes sont aussi là pour se faire du bien au palais et les bons petits plats font partie intégrante de la culture française. Profiter oui, mais pas n'importe comment.
 
Limitez les apports avant les fêtes
Qu'importe où vous irez pendant les vacances de Noël, on vous proposera forcément des petites douceurs et il vous sera difficile de vous raisonner. Pour bien faire, Nathalie Négro, diététicienne et responsable du centre Nutritionnel des Thermes de Brides-les-Bains, conseille aux plus gourmandes, qui ont toujours dans leurs placards une ou deux boites de chocolats, de ne plus en acheter dès le mois de novembre. Cela ne vous fera pas forcément maigrir, mais au moins, vous limiterez les apports en calories avant la période chaude. Et, de cette manière vous ne culpabiliserez pas en en prenant un à ce moment-là.  
 
Déviez les gourmandises intelligemment
Si l'on vous demande ce que vous voulez, prenez les devants et dites que vous faites attention à votre ligne et que, par conséquent, vous aimeriez recevoir autre chose que des sucreries. Si toutefois on vous en offre plusieurs boites, ajoute Nathalie Négro, offrez les autres autour de vous. Et surtout, ne culpabilisez pas d'agir ainsi. Vous n'allez tout de même pas vous goinfrer pour faire plaisir aux autres. Cela ne leur enlèvera rien mais vous, vous en garderiez un goût amer et une mauvaise image de vous.
Si vous le souhaitez, vous pouvez toutefois garder une boite. Dans ce cas précis, privilégiez le chocolat noir, bon pour la santé et moins calorique. Evitez surtout les boites d'assortiments qui, à cause de leurs multiples choix, invitent à en manger d'autant plus. On se lasse beaucoup plus facilement de la répétition.
 
Gardez des moments plaisirs
Résister à tous les instants pendant les fêtes, c'est presque mission impossible. A moins peut être d'être herbivore. Ainsi, gardez en tête que vous avez le droit de vous faire plaisir, mais pas tout le temps. Nathalie Négro conseille donc de garder les sucreries dans un placard, pour ne pas piocher dans la boite à chaque fois que vous passerez devant. Sortez-la deux fois dans la journée et ne prenez qu'un seul chocolat à la fois. Et surtout, savourez-le comme si c'était le dernier. Vous en retirerez plus de plaisir qu'en les mangeant compulsivement.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience