Les gélules minceur, est-ce que ça marche ?

Article par Nadine ROSEAU , le 11/02/2009 à 14h28 , modifié le 27/11/2009 à 17h07 1 commentaire

Pour lutter contre les kilos superflus, certaines femmes sont prêtes à tout avaler et n'hésitent pas à se jeter sur les gélules minceur. Mais ces petites pilules font-elles des miracles ?

Promesse alléchante
Comprimés mange-graisses, brûleurs de calories, capteurs de graisse, effet ventre-plat...quelque soit le nom donné à ces compléments alimentaires vendus en pharmacie, leur but reste le même : séduire une clientèle féminine tentée à l'idée d'afficher les courbes du top brésilien Gisèle Bündchen.
Pour perdre leurs kilos superflus ou encore gommer quelques bourrelets disgracieux, elles préfèrent opter pour la facilité (avaler une pilule, c'est moins fatiguant que la course à pied), et boire les promesses alléchantes de laboratoires qui mettent au point les gélules.
 
Les gélules misent sur naturel
En regardant de plus près la composition des gélules, on peut s'apercevoir qu'elles prônent toutes plus ou moins le naturel : extrait végétal de pomme, extrait de stigmates de safran, extrait de thé vert pour d'autres, principes actifs de fenouil...Toutes les gélules, si elles promettent l'accès à la minceur, ne l'affichent pas de la même manière.
Certaines se vantent de pouvoir diminuer l'accumulation des graisses, ou d'aider à lutter contre la rétention d'eau. D'autres s'engagent à agir contre le grignotage en s'attaquant au sentiment de satiété. Mais l'efficacité réelle de ces gélules reste à démontrer.
 
Attention danger
Le marché des gélules minceur tisse sa toile jusque sur Internet, succès oblige. Si la composition des gélules minceur commercialisées en pharmacie est contrôlée, difficile d'en dire autant de celles vendues sur le Net.
Certaines contiennent des substances dangereuses voire mortelles, comme en atteste le décès, en novembre 2008 d'une jeune femme de 32 ans ayant absorbé des gélules "Best Life" censées limiter l'appétit. Elles contenaient de la phénolphtaléïne (substance interdite) et de la sibutramine (substance amphétaminique), réputée pour causer des risques cardiovasculaires. La prudence est de mise quant à la consommation de ces produits, surtout s'ils proviennent d'un marché parallèle, échappant pour le coup aux contrôles pharmaceutiques. Pour perdre du poids, il n'y a pas de remède miracle, sinon, cela se saurait.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Fabienne moatti, le 12/02/2009 à 15h32 : Je suis très choquée de voir l'amalgame fait entre des gélules contenant des produits dangereux et interdits (comme ceux que vous citez), ne faisant pas du tout partie des compléments alimentaires de PHYTOTHERAPIE, et ces derniers. Même si comme vous le dites, il n'existe pas de solution miracle, certaines plantes aident largement à perdre du poids, et ceci sans aucun danger! cf plantes à effet diurétique, totalement naturel, plantes à effet coupe-faim, tjrs 100% naturel, plantes à effet "brûle-graisse", tout ce qu'il y a de plus naturel et sans effet secondaire. Voilà comment une fois de plus, l'information par le biais de certains journalistes a pour effet d'embrouiller davantage les choses plutôt que de les clarifier, ou de mettre en garde le public A BON ESCIENT...à bon entendeur...

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience