Festin de Noël : cette année, je fais light !

Article par Clémence ORCEL , le 29/10/2009 à 19h29 , modifié le 29/10/2009 à 19h51 0 commentaire

Si vous surveillez votre ligne toute l'année, ce n'est pas pour prendre deux kilos en une seule journée ! Vous faites partie de celles qui veulent passer les fêtes sans prendre un gramme ? Suivez le guide de survie du Noël light !


Avant de faire attention à ce que vous mettrez dans votre bouche, gare aux mauvaises langues de vos voisins de tablée. Vos proches n'aiment pas entendre parler de régime en plein repas, et encore moins à celui du réveillon. Si vous devez manger léger, faites-le en toute discrétion. Inutile de dire non à tout d'un air gêné, il suffit de savoir trier !

D'abord, foncez sur les crustacés ! Les fruits de mer sont peu caloriques et très bons pour la santé, vous pouvez en consommer à volonté, à condition de laisser la mayonnaise de côté ! Au moment du plat de résistance, essayez de jouer des coudes pour tendre votre assiette au bon moment. Votre objectif : qu'on vous serve le morceau de volaille le plus maigre. Après, il ne vous restera plus qu'à faire du charme à votre voisin d'à côté. Avec votre sourire enjôleur, vous arriverez bien à convaincre l'un des ados affamés de finir votre assiette.

S'il y a un chien dans les parages, il vous sera bien utile de repérer sa gamelle pour vous débarrasser de ce que vous ne voulez pas, tout en ayant l'air de faire une bonne action et de nourrir le toutou que tout le monde a oublié !

Au moment du dessert, vous savez bien que vous ne pourrez pas échapper à la fameuse phrase de tonton André : « Reprends donc une part de gâteau, tu n'as que l'a peau sur les os ! » Et si vous osez dire non pour la deuxième fois d'affilée, vous risquez bien de vous attirez les foudres de la maîtresse de maison : « Quoi, qu'est-ce qu'il ya, il n'est pas bon mon vacherin choco-marrons ?! ».

Pour parer à toute éventualité, vous n'avez plus qu'une seule solution : mettre la main à la pâte. Vous ferez forte impression quand vous arriverez au dîner avec votre petite contribution au menu (« faite de vos blanches mains », insistez bien !) et vous aurez alors le choix de ne pas manger n'importe quoi ! Et qui sait, avec votre roulé aux mandarines (vous n'êtes pas obligée de dire qu'il est sans sucre et sans beurre), vous remporterez peut-être un franc succès chez les amateurs de légèreté ?!

Enfin, au moment de trinquer, acceptez la coupe de champagne que l'on vous tend, trempez-y vos lèvres en souriant et déposez négligemment votre verre sur un coin de table ou au milieu du buffet, il sera bien vite oublié ! Pour pousser le vice un peu plus loin, n'hésitez pas à en réclamer une nouvelle en râlant d'avoir perdu la précédente, (« Sacré Michel, il faut toujours qu'il finisse les verres des autres » avec un regard entendu...), et de répéter la même opération. Santé !

Vous voyez, il existe bien des façons de manger léger tout en participant à la fête... sans passer pour une mijaurée.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience