Comment manger moins gras : astuces minceur

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 14/12/2008 à 00h05 , modifié le 27/11/2009 à 17h07 3 commentaires

Sachant que les lipides renferment 9 Kcal par gramme quand les protéines n'en contiennent que 4, un des moyens efficaces de manger plus léger est de couper les matières grasses. Encore faut-il savoir lesquelles !

Nous avons besoin de matières grasses - des bonnes - pour garder un régime alimentaire équilibré. Chassez de votre tête l'idée que les matières grasses sont vos ennemies. Certaines jouent un rôle fondamental pour avoir une jolie peau, pour favoriser la jeunesse ou encore pour le bon fonctionnement du foie et du système immunitaire. Elles prolongent également l'impression de satiété.

Sans matières grasses, vous êtes davantage sujette aux grignotages ! Avant de vous réjouir totalement et de croquer à belles dents dans votre pâtisserie, il faut aussi savoir à l'inverse que manger trop gras entraîne des risques de cancer, de maladies cardio-vasculaires, d'hypertension, d'obésité, de calculs, etc. Alors quelle bonne attitude adopter ?

Les graisses dites saturées sont à limiter. Celles-ci sont souvent d'origine animale : le beurre, le lait entier, le gras de la viande... mais vous les trouvez aussi dans l'huile de palme ou de coco. Cela ne signifie pas que vous devez vous priver d'un bon steak ! mais ôtez le gras avant cuisson et n'ajoutez ni matière grasse dans la poêle, ni sauce dans l'assiette. Les produits laitiers peuvent être maigres. Sur une tartine, résistez à la couche épaisse de beurre frais, mais apprenez à manger du pain complet avec une légère couche de compote de fruits. Faites des sauces avec du fromage blanc à 0 % de matière grasse...

Les graisses dites insaturées sont en revanche à favoriser. C'est-à-dire qu'elles doivent être consommées de préférence aux graisses saturées. Vous les trouvez dans les poissons et les végétaux essentiellement. Pour assaisonner une salade et cuisiner, préférez les huiles d'olive, d'arachide, d'avocat, de maïs, de tournesol, de noix ou de sésame offrent des alternatives pleines de goûts différents et de bienfaits pour votre corps. Cela dit, une friture reste une friture et il vaut mieux l'éviter que de la faire à l'huile d'olive ! Les huiles sont à consommer de préférence crues, en petit filet, sur vos salades.

Les graisses dites hydrogénées sont très nocives (ainsi des graisses végétales contenues dans la margarine - durcie par hydrogénation).
 
Le conseil en plus
La cuisine sans matières grasses peut s'agrémenter d'herbes fraîches et savoureuses qui accompagnent délicieusement la saveur des petits plats que vous préparez. Manger moins gras devient un art de vivre qui réclame une petite rééducation au départ, mais qui peut durer le reste de votre vie !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • jesuisbien.fr, le 25/03/2016 à 09h07 : Il faut éviter les produits déjà préparé, cuisine maison et moins gras. Il faut revenir aux aliments simples et se remettre à se faire de bons petits plats.
  • jesuisbien.fr, le 25/03/2016 à 09h06 : Il faut changer nos habitudes cuisiner sans matières grasses, arreter les produits préparés et les sucres rafinnés
  • Zakia, le 26/04/2009 à 10h51 : Hypertention

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience