Présidentielles 2012 : l'art de la sieste

Article par , le 16/03/2012 à 12h13 , modifié le 16/03/2012 à 16h02 0 commentaire

Depuis plusieurs semaines, les candidats à l'élection présidentielle battent la campagne. Mais comment font-ils pour tenir la distance ? Ils témoignent...

Salon de l'agriculture, meetings aux quatre coins de France, porte-à-porte, émissions de télévision... Depuis plusieurs semaines les candidats à l'élection présidentielle de 2012 battent la campagne et ne ménagent pas leurs efforts. Un tour de France qui ne ménage pas les hommes... Sur le plateau de France 5, Carla Bruni Sarkozy confiait récemment à Alessandra Sublet "Nicolas travaille 20 heures par jour. J'ai peur qu'il meurt". Une phrase qui a prêté le flanc à la critique dans de nombreux médias mais une petite phrase assez juste si l'on regarde l'agenda des hommes et des femmes politiques...

Levés aux aurores, pour participer aux plateaux radio et télé, les hommes politiques qui enchaînent meetings, réunions de travail et discussions en petit comité dans la war room de leur QG respectif...

Interrogé par Caroline Roux ce matin (aux alentours de 7h45 sur Canal +), Louis Aliot, compagnon et directeur de campagne de Marine Le¨Pen commentait à ce propos "C'est très dur pour les candidats par ce qu'on se lève très tôt le matin, on se couche très tard".

Une petite phrase qui résonne au lendemain d'une photo peu flatteuse de François Hollande, publiée par Libération. On y voit un François Hollande dans le train lors d'un déplacement à Valence le 13 mars, les traits tiré, penché sur un dossier, ce qui ne met pas en valeur la ligne retrouvée du candidat qui s'est astreint à un régime pour retrouver la ligne... Titre du papier :  Hollande: «Une présidentielle, c'est des rythmes»
François Hollande dans le train février 2012

Il y a quelques semaines, c'est Nicolas Dupont-Aignan qui confiait à nos confrères de 20 minutes recourir à des micro siestes pour récupérer... micro siestes dont est également Jean-François Copé qui expliquait à une journaliste politique sa technique très personnelle... S'endormir une balle dans la main... et se réveiller quand celle-ci tombe.
En cette journée du sommeil et alors qu'une étude inquiétante atteste que les Français dorment en moyenne 7h par nuit, et 6h pour les jeunes, soit 20% de temps de sommeil en moins qu'il y a 50 ans, nos hommes politiques agravent encore ce chiffre.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience