Senteurs enivrantes : comment choisir son parfum ?

Article par Virginie GONCALVES , le 06/02/2012 à 08h00 , modifié le 13/02/2012 à 10h43 0 commentaire

Un parfum de séduction flotte sur les nouveautés olfactives de la saison. Avant l'arrivée des senteurs fraîches et fleuries pour célébrer le retour des beaux jours, les fragrances qui nous enivrent en ce début de saison sont à la fois puissantes et ultra féminines.

L'oud à la sensualité

Cet ingrédient issu d'une résine de bois rare est revenu sur le devant de la scène parfumée depuis quelques saisons et fait chavirer nos sens. Puissant, l'oud évoque l'orient et les mille et une nuits. Son odeur intense et cuirée est plutôt masculine a priori mais sa sensualité intense en a fait un ingrédient star des jus ultra féminins. Il a en effet une facette presque sexuelle. Véritable ode à une féminité mystérieuse, il habillera de son sillage entêtant les vraies femmes fatales.

La tubéreuse, fleur de la séduction

Envoûtante et vénéneuse, cette fleur blanche est au cœur de nombreux parfums. Car son odeur capiteuse et persistante, un peu jasminée, a un fort potentiel érotique. La tubéreuse a d'ailleurs une réputation sulfureuse. Ce parfum vibrant et suave, presque entêtant, fait tourner les têtes. A conseiller aux femmes qui n'aiment pas passer pas inaperçu.

Le musc pour un sillage animal

A l'origine, le musc était une matière première animale. Aujourd'hui, le musc présent dans les parfums est fait à partir de notes synthétiques. Un musc reconstitué qui n'a rien perdu de sa puissance animale. Cette odeur poudrée très forte est un véritable élixir de séduction. On lui prête d'ailleurs des vertus aphrodisiaques dans certaines contrées lointaines. Son parfum suave très charnel fait tourner les têtes. A recommander aux femmes qui assument leur pouvoir de séduction et leur sensualité brute.

L'ambre précieux et renversant

Le saviez-vous ? L'ambre est un accord reconstruit à partir notamment de notes de vanille, de benjoin et de musc. Son odeur chaude et animale se retrouve dans de nombreux parfums auquel elle donne une facette plus sensuelle, avec un côté envoûtant. Pour les femmes, les vraies.

La tendance des parfums orientaux

Tubéreuse, ambre, oud, musc : la prédominance de ces ingrédients chauds et sensuels dans les dernières nouveautés parfumées s'inscrit en fait dans une tendance forte, beaucoup plus large.  Après la vague des fragrances légères et fleuries qui accrochaient à peine sur la peau, la mode est aux orientaux qui tiennent bien au corps. Les notes orientales, qui incluent aussi la vanille, l'encens, les résines ou le patchouli, très marquées, séduisent les femmes en quête d'un parfum enivrant capable de faire chavirer les cœurs
Yves Saint Laurent  Donnez votre avis sur le forum !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience