• Bien-être
  • Nutrition

Ventre plat : mon assiette anti-gonflette

Article par Virginie Gonçalves , le 18/04/2012 à 11h16 , modifié le 18/04/2012 à 11h19 0 commentaire

Pour arborer un ventre plat, enchaîner les séances d'abdos ne suffit pas. Tout commence dans l'assiette. Certains aliments, plus difficiles à digérer, sont en effet à l'origine de notre petit bidon d'après repas. Nos conseils pour se concocter un menu anti-gonflette.

Bien choisir ses fibres
Parce qu'elles facilitent le transit intestinal, on classe automatiquement les fibres dans les aliments ventre plat. A tort ! Elles régulent certes le transit mais certaines fibres difficiles à digérer, parce que trop dures, provoquent aussi des ballonnements et font gonfler le ventre. Ainsi, modérez votre consommation de crudités : tomates, carottes, poivrons... Tous les légumes crus sont irritants pour l'estomac et l'intestin. Mieux vaut manger ses légumes cuits, les fibres qui auront ramolli seront alors plus digestes. Pour les fruits, préférez ceux contenant peu de sucre, comme l'abricot, aux cerises par exemple, trop sucrées. Le sucre ralentit en effet le transit. Enfin, privilégiez les fruits mûrs ou mangez-les cuits.
Freinez sur les légumes secs
Les légumineuses, parce qu'elles sont riches en fibres dures et que leur peau est dure, ne sont pas les meilleures alliées d'un ventre plat. Elles agressent l'estomac et nous font donc gonfler comme une baudruche. De plus, les légumes secs ont tendance à fermenter pendant la digestion. Haricots, lentilles, fèves, pois chiches se feront donc plus rares dans l'assiette.
Evitez les aliments qui fermentent
Certains aliments, une fois dans le tube digestif, vont fermenter et produire des gaz. Cela va se traduire par des ballonnements et un ventre gonflé. Le plus connu est bien évidemment le chou. Mais il n'est pas seul. Les légumes de la même famille : les autres choux (rouge, de Bruxelles, le chou-fleur) et les brocolis mais aussi les lentilles, les haricots secs, les poireaux ou même la banane sont également à éviter. Remplacez-les par des aliments aux vertus anti-gonflette reconnues comme l'avocat, l'asperge, le melon, l'ananas, la laitue ou le kiwi.

Pour les céréales, le blanc, c'est out !
Privilégiez les céréales complètes, comme le quinoa, le seigle ou l'épeautre, et le pain complet aux céréales classiques et à la traditionnelle baguette. Préférez le riz brun ou riz blanc, idem pour les pâtes. Diminuez également votre consommation de féculents blancs.

Sélectionnez vos protéines animales
Les protéines animales peuvent être utiles dans une assiette anti-gonflette. Mais il faut là encore bien les choisir. Mettez au menu les viandes blanches, du poisson, de la viande rouge, des œufs ou des crustacés. Au contraire, évitez les viandes grasses. Enfin, au lait entier, qui peut irriter l'intestin, préférez le lait de soja, plus facile à digérer.

Oui aux yaourts aux probiotiques
Ces bactéries, présentes naturellement dans la flore intestinale, nous aident à digérer. Mais parfois, leur nombre diminue. On a alors du mal à digérer et le ventre gonfle. Consommez des yaourts riches en probiotiques permet de rebooster la digestion.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience