• Bien-être
  • Nutrition

Prévenir le surpoids chez l'enfant

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 10/01/2007 à 11h36 , modifié le 07/02/2008 à 14h41 0 commentaire

En France le problème de la surcharge pondérale et de l'obésité est en constante augmentation. 15 % des enfants sont obèses. Pourtant en respectant des règles d'hygiène alimentaire, ce fléau pourrait largement diminuer. Le docteur Elisabeth Millara, nutritionniste à Boulogne-Billancourt, revient sur les causes et vous donne quelques conseils utiles pour prévenir ce surpoids.

Faut-il commencer dès le premier âge à surveiller l'alimentation et le poids d'un enfant ?
Il n'est jamais trop tôt pour se préoccuper du poids d'un enfant. C'est même avant la conception qu'il faudrait déjà être vigilant. En effet, quant une jeune femme débute et ocnduit une grossesse avec un surpoids important, elle a plus de risques que son enfant devienne gros. En effet, les cellules de l'enfant vont être habituées à recevoir trop d'insuline et son corps va apprendre à y résister et à mal utiliser les sucres.
Vers six mois, ne le gavez pas de céréales. Un peu dans le biberon le soir, mais pas trop. Et quand vous commencez la diversification des aliments, n'oubliez pas de réduire l'apport de lait, surtout si vous allaitez longtemps.
Sachez qu'au moment de la marche (12/16 mois) un enfant doit vraiment s'affiner. S'il reste grassouillet, ce n'est pas normal. Surveillez sa courbe de poids et n'hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre.

Quelles peuvent être les causes d'une obésité ?
Les causes sont diverses. Elles peuvent être génétiques : il y a des familles où l'on est plus corpulent que dans d'autres. Mais pour autant le surpoids ne doit pas être considéré comme une fatalité,il faudra simplement être encore plus vigilant sur son poids. Dans certaines familles, l'enfant est habitué depuis tout petit à manger beaucoup sous prétexte qu'il doit bien grandir. On le force à finir son assiette ou on le ressert systématiquement.
Chez certains enfants, ce peut-être aussi pour compenser un manque d'affection ou un stress divers. Il s'enveloppe dans un surplus de graisse pour se protéger. La sédentarité est bien évidemment un facteur important ainsi que la quantité de produits gras et sucrés proposés dans les supermarchés aussi.

Par quels moyens peut-on réagir ?
Ne laissez pas votre enfant seul avec son problème. Il faut que toute la famille l'aide et se sente concernée. Dans un premier temps revoyez peut-être votre alimentation, la façon dont vous préparez les repas. Est-elle variée ? Comporte-t-elle assez de fruits et légumes ? Car il n'est pas question de faire suivre un régime restrictif à un enfant. Il ne supportera pas la privation. Ne le stressez pas non plus avec cela toute la journée, n'oublions pas que le pendant de l'obésité est l'anorexie et qu'un enfant peut très vite tomber dans l'excès inverse.

Les bonnes règles de vie à respecter
- Veillez à limiter les quantités.
- Apprenez-lui à découvrir les aliments qui sont bons pour lui en l'emmenant faire le marché, les courses avec vous. Eduquez son goût en lui faisant découvrir de nouveaux produits.
- Respectez les trois repas par jour et prenez-les, dans la mesure du possible, ou tout au moins celui du soir, en famille et sans la télé.
- Si votre enfant déjeune à la cantine, tenez compte de ce qu'il y a mangé.
- Réservez les sodas et autres boissons sucrées aux occasions festives.
- Pour le goûter, préférez un morceau de pain avec du chocolat noir à un pain au chocolat ou autres viennoiseries.
- Faites-le bouger : marche, vélo, roller, piscine... Là encore vous pouvez l'accompagner dans certaines activités. Il est important que les parents montrent l'exemple.

Peut-il y avoir des répercussions sur l'état psychologique de l'enfant ?
Très vite, l'enfant va être conscient de son problème. Il sera gêné, essoufflé et les moqueries de ses petits camarades vont lui faire du mal. Le surpoids chez un enfant engendre très souvent un adolescent déprimé. A cette période, l'image de soi est très importante. Il est donc impératif de prendre en charge le plus rapidement possible ce problème de poids avant qu'un mal-être ne s'installe de manière irréversible.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience