• Bien-être
  • Nutrition

Nutrition : stop aux idées reçues

Article par Elsa DOLADILLE , le 09/06/2010 à 17h40 , modifié le 08/04/2011 à 15h46 0 commentaire

La carotte donnerait la cuisse rose, le gingembre aurait un pouvoir excitant, le chou ou le céleri feraient maigrir. On choisit parfois notre alimentation selon des critères qui se révèlent totalement erronés. Et si on faisait le point sur quelques idées reçues avec nos experts ?

L'ananas brûle les graisses
FAUX :
On a pu lire que l'ananas avait des effets drainants et qu'il contenait également dans sa tige de la bromélaïne, une enzyme qui mangerait les graisses absorbées. Or c'est totalement faux. La bromélaïne n'est pas un brûle graisse mais un ensemble d'enzymes qui aident à digérer les protéines. Cela n'a donc aucun rapport avec les graisses du repas. On ne zappe pas pour autant l'ananas de notre alimentation car il est riche en vitamines A, C et E et est pauvre en calories (50 calories pour 100 grammes).


Le pamplemousse fait maigrir
FAUX :
Comme l'ananas, le pamplemousse a la réputation d'avoir des vertus anti-kilos. Son acidité naturelle aurait ainsi des propriétés brûle graisse. Encore une idée reçue. Si le régime pamplemousse, très à la mode dans les années 80 sous le nom de régime Hollywood, faisait effectivement perdre du poids, c'était surtout grâce à la réduction drastique de l'apport calorique. Une méthode contre-productive qui peut provoquer des carences, fait surtout perdre de la masse musculaire avec une reprise rapide des kilos perdus dès la fin du régime. On rêve toutes de l'aliment miracle qui nous ferait perdre nos kilos en trop sans effort mais il n'existe pas.


Les épinards sont très riches en fer
FAUX. Pour se donner de la force, Popeye avalait des épinards à la chaîne. Depuis, nous suivons l'exemple de l'illustre marin, persuadée qu'ils sont très riches en fer et qu'il peuvent donc booster notre énergie. Une réputation surfaite. S'ils contiennent bien du fer (2,4 g/100 g), ce n'est rien comparé à l'apport de la viande rouge (4 à 5 g/100 g), des abats, du boudin noir, du poisson ou encore des rognons. De plus, le fer d'origine animal est mieux assimilé par l'organisme que celui d'origine végétale. On arrête donc de croire dur comme fer à cette affirmation.


Manger des amandes est bon pour la santé
VRAI : On les a longtemps bannies de notre alimentation, surtout quand on était au régime, car on les pensait trop caloriques. Avant leur récent retour en grâce. Une étude américaine a ainsi démontré que non seulement elles ne faisaient pas grossir mais que leurs fibres pourraient bloquer la digestion et l'absorption des lipides. Mais, surtout, elles luttent contre le mauvais cholestérol et permettent de prévenir le risque de maladies cardio-vasculaires. Riches en vitamine E et en magnésium, elles sont également indiquées pour pallier certaines carences dues à un régime. On s'offre donc sans complexes une poignée d'amandes par jour.


 
* A lire : « Les carottes rendent aimables et autres idées reçues sur la nutrition », Jean-Paul Blanc et Anne-Marie Adine, Editions First ; « Du fer dans les épinards et autres idées reçues », Jean-françois Bouvet, Editions Seuil ; « Les vérités qui dé-mangent », Béatrice de Raynal, Editions Vuibert.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience