• Bien-être
  • Nutrition

Nutrition : les calories des alcools sont trop méconnues

Article par Léa BORIE , le 05/11/2014 à 13h20 0 commentaire

Les calories ne sont pas toujours là où on les croit... La capacité nutritionnelle de l'alcool est souvent floue, voire minimisée. Sa consommation fait grossir, bien plus qu'on ne l'imaginait, selon une étude britannique.

Une étude britannique entreprise par la Royal Society for Public Health (RSPH) révélée la semaine dernière fait savoir que les ¾ des quelques 2000 personnes interrogées en octobre ignoraient le nombre de calories contenues dans un verre de vin. Or, les boissons alcoolisées représentent 10% des calories absorbées.


Il faut savoir que boire une pinte de bière (180 calories) équivaut à craquer pour une part de gâteau au chocolat, avant de devoir faire 30 minutes de course pour l'évincer. Quant au verre de vin blanc (180 calories), il avoisine les apports nutritionnels d'une part de pizza et nécessite 3,2km de marche pour être éliminé.


Pire encore du côté des cocktails, comme le Piña Colada, à base de rhum, de jus d'ananas et de crème de coco, qui représente autant d'apports qu'un gros hamburger de fast-food type Big Mac de Mc Donald's.
Pour rappel, l'apport journalier recommandé est d'environ 2000 calories pour une femme et de 2500 pour un homme.
 
Au détour de cette étude, les experts ont cherché à mettre en garde les consommateurs et consommatrices contre les risques accrus de surpoids, voire d'obésité, liés à ce phénomène. C'est pourquoi la Société Royale pour la Santé publique d'Angleterre réclame à ce que des étiquettes soient apposées sur les bouteilles d'alcool afin d'en renseigner des apports nutritifs, au même titre que les aliments. L'association britannique souhaite que les autorités de l'Union Européenne mettent en place une directive d'ici à la fin de l'année.
A savoir qu'en France, 46% de la population est en surpoids. Parmi cette tranche, 16% sont obèses.
 
Pour celles qui désireraient faire attention tout en continuant de consommer un peu d'alcool, le vin rouge et le champagne restent les moins caloriques. Le premier, contenant tout de même l'équivalent de 4 morceaux de sucre, s'élève à 73,3 kcal / 100 ml, et le second à 81,7 kcal / 100 ml. Le secret étant d'éviter les alcools forts, très caloriques.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience